Le web 2.0 évolue à une vitesse redoutable, et ses outils avec lui : algorithme de Facebook, page profil LinkedIn, en-tête de Twitter… chaque semaine apporte son lot de nouveautés à intégrer et à maîtriser. Dans cette dynamique de fuite en avant la tentation peut exister de systématiquement remplacer l’existant par du neuf. Certains outils sont pourtant loin d’être remplaçables aussi aisément. C’est le cas du blog professionnel, qui demeure à la communication digitale ce que la pédale est au vélo : plus qu’un accessoire, un rouage indispensable.
blog-marketing-blog-professionnel-entreprise

Produire du contenu rédactionnel

C’est désormais un lieu commun, mais il convient de le rappeler souvent : il ne suffit pas d’être présent sur Internet, encore faut-il y être visible et crédible. Pour la plupart des professionnels, la crédibilité réside dans la capacité à exprimer son expertise, à en parler à bon escient, et par-là à apporter des solutions concrètes aux personnes ou entreprises qui en ont besoin.

Le blog est pour ce faire l’outil idéal : peu couteux à la mise en place – tout au plus vous faudra-t-il investir dans un nom de domaine, si vous désirez personnaliser intégralement votre url – votre blog vous permettra au quotidien, voire à l’hebdomadaire, de partager avec des lecteurs idéalement plus nombreux chaque semaine vos champs d’expertise et votre manière de les exploiter dans le cadre de votre profession.

Ne vous y trompez pas pour autant : un blog n’est pas une salle de conférence. Son but ultime n’est pas d’endormir votre futur client ou partenaire potentiel, mais bien de retenir son attention, le mettre en confiance afin de mieux le guider vers le lieu numérique où il pourra vous contacter (dans la plupart des cas, votre site Internet, si votre blog n’y est pas intégré). Et pour cela aussi le format du blog est idéal : un article (ou billet) permet à la fois de développer un raisonnement et de cerner une problématique, sans pour autant devenir une dissertation indigeste.

Un outil évolutif et dynamique

Autre grand avantage du blog, son caractère malléable : s’il est indispensable de mettre en place en amont de son lancement une ligne éditoriale claire, celle-ci peut être très large. Bien sûr, vous parlerez de vos prestations et mettrez en avant l’expertise qui s’y exprime ; mais vous pourrez aller bien plus loin, en évoquant vos valeurs par exemple, qui sont peut être à l’origine d’une manière qui vous est propre d’exercer votre profession ; vous pourrez aussi présenter les profils et parcours de vos salariés, collaborateurs et partenaires, afin de leur donner une visibilité, donc une influence, supplémentaire ; vous pourrez encore parler de l’actualité de votre entreprise, revenir sur votre présence à tel ou tel événement, et échanger à propos de ce que vous en avez retiré.

La complémentarité avec les réseaux sociaux

Le blog est à lui seul un lieu de partage et d’échange : si vous vous y épanchez régulièrement, en préservant le juste équilibre entre professionnalisme et convivialité, alors les commentaires et questions écloront peu à peu sur le terreau fertile de vos billets accrocheurs. Vous poserez ainsi la première pierre de votre communauté, la plus décisive aussi.

Mais celle-ci a vocation à s’épanouir bien au-delà de votre blog : un billet personnalisé est aussi un moyen inégalé de diffuser sur le web votre expertise via les réseaux sociaux, à commencer par Twitter dont la capacité de diffusion virale n’est plus à démontrer. Votre blog accueillera aussi sans se faire prier des widgets ou des plug-in (options de personnalisation du blog, facilement activables depuis l’interface ou le tableau de bord) relatifs à votre présence sur d’autres pages Internet telles que votre page Facebook, votre profil LinkedIn ou encore votre page Google+, pour ne citer que ceux-là. Vos lecteurs pourront alors facilement y accéder et/ou y souscrire d’un clic directement depuis le blog.

Un référencement affûté et mieux ciblé

Sous les effets combinés de votre contenu rédactionnel et de sa diffusion via les réseaux sociaux, et si vous prenez bien sûr soin d’inclure dans ceux-ci des liens pointant régulièrement vers votre site Internet, vous ne tarderez pas à sentir les effets bénéfiques de votre blog sur le référencement de ce dernier. Les mots clés propres à votre activité, du fait de leur emploi récurrent dans vos billets, vous permettront en plus d’attirer sur votre blog des internautes désireux de bénéficier précisément du type de prestations que vous proposez.

Bonus : 8 conseils pour bien démarrer votre blog professionnel

S’il n’y a bien entendu pas de recette miracle pour réussir le lancement et l’animation d’un blog professionnel, ces quelques conseils vous permettront de débuter sur de bonnes bases :

1.Avant toute initiative choisissez avec soin votre plate-forme de publication de blog. WordPress reste la plus connue, et ce n’est pas sans raison, mais cette décision vous appartient. Si vous vous lancez seul(e), prenez aussi le temps de découvrir l’outil et de vous l’approprier via des articles ou des tutoriels (YouTube ou Dailymotion).

2.Lorsque vous êtes prêt(e) à vous lancer, prenez encore du temps pour bien choisir votre url, en vous posant les bonnes questions : faut-il la lier au nom de votre marque (mamarque.leblog.fr ou .com par exemple), ou faut-il exploiter au sein de l’url des mots clés qui en optimiseront le référencement (motclé1-motclé2.fr ou .com par exemple) ?

3.Même si la raison d’être de votre blog reste les billets que vous y publierez, prévoyez a minima la publication d’une page de présentation personnelle, ainsi qu’une page de contact, afin de permettre aux internautes intéressés de vous joindre facilement.

4.Placez bien en vue, soit dans l’en-tête du blog, soit au sommet de l’une des colonnes (droite ou gauche, selon le choix que vous aurez fait) le logo de votre marque, mais aussi un lien vers votre site, un fil rss du blog et éventuellement les icônes des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes présent(e) comprenant un lien pour chacune vers la page concernée.

5.Déterminez une ligne éditoriale claire, idéalement en prenant la peine de la formuler par écrit : prévoyez la posture de rédacteur qui sera la vôtre, les domaines que vous voudrez aborder, les catégories de billets qu’il vous faudra créer, la fréquence de vos publications, la façon dont vous modérerez (ou non) les commentaires, etc.

6.Pour votre premier billet, n’hésitez pas à parler tout d’abord du blog lui-même, des raisons qui vous ont poussé à le créer, de l’état d’esprit qui est le vôtre, de la vision que vous avez de son utilité, pour vous mais aussi pour les internautes.

7.Lorsque vous écrivez, ayez toujours à l’esprit que ceux qui vous liront ne seront pas toujours nécessairement des spécialistes : la pédagogie est un élément essentiel d’attraction intellectuelle, mais aussi commerciale. Prenez donc toujours le temps de vous relire en vous mettant dans la peau d’un novice qui pourrait avoir besoin de vos services pour être sûr d’être bien compris.

8.Si écrire sur un blog ne nécessite pas d’accomplir quotidiennement des prouesses de style, l’exercice est totalement incompatible avec les fautes d’orthographe. Pour quelqu’un qui vous lit pour la première fois et qui ne vous connait pas personnellement, ces fautes seront systématiquement perçues au mieux comme un manque de rigueur, et au pire comme un manque de compétence. Répétez donc consciencieusement les relectures et utilisez les logiciels de correction, cela vous évitera de nombreuses déconvenues.

Vous voilà désormais en mesure de réfléchir sur des bases concrètes au lancement de votre blog. Si vous sentez des picotements au bout des doigts, c’est bon signe : c’est l’appel du clavier. Mais ne vous précipitez pas pour autant : telle la tortue dans la fable de La Fontaine, contentez-vous de vous hâter lentement. Car c’est dans la durée et par un travail régulier que votre blog s’imposera comme un élément central de votre communication. Si mes souvenirs sont bons, cette stratégie avait d’ailleurs relativement bien réussi à la tortue susnommée.

A Votre Tour Maintenant !

Quels sont les éléments qui vous poussent, ou au contraire vous freinent, dans le lancement d’un blog professionnel ?

Stéphane Ozil est fondateur et consultant chez Ozil Conseil. Il accompagne les entreprises dans la mise en œuvre de leur stratégie digitale, et propose des prestations de conseil et formation en communication, rédactionnel et prise de parole en public. Stéphane Ozil est docteur en langue française. Retrouvez-le sur Twitter et LinkedIn.

Crédits photo : Jay Lopez