banner ad

Les Blogueurs Payés Peuvent-ils Etre Objectifs ?

Cela fait maintenant deux ans que je blogue et la bonne visibilité de mon blog sur sa thématique fait que je suis régulièrement sollicitée par les marques pour écrire un billet par exemple sur le lancement d’une campagne social media ou encore sur la sortie d’un nouveau service.

Souvent certaines entreprises me proposent des compensations voire une rémunération pour la rédaction d’un billet mais la plupart d’entre elles se contentent de m’inonder inlassablement de leurs communiqués de presse sans volonté de recourir à une prestation rémunérée.

blogueur-paye-ethique-billet-sponsoriseA la question « un blogueur payé peut-il être objectif », je partagerai seulement mon point de vue personnel sur un sujet récurrent dans la blogosphère mais aussi je veux ainsi communiquer en toute transparence avec mes lecteurs suite à la récente ouverture de mon blog à la publicité.

Quels sont les éléments pris en compte quand j’étudie une demande de billet sponsorisé ?

1. La valeur apportée pour mes lecteurs. C’est de loin l’élément le plus important qui motive ma décision. Est-ce que mes lecteurs apprendront quelque chose d’intéressant ? Découvriront-ils un service utile pour leurs activités ? Pourront-ils s’inspirer des informations présentées dans le billet (ex : comment X a réussi à recruter 100 000 fans) ?

Par ailleurs, je ne fais pas ici de différence entre la sollicitation d’une marque ou d’un collègue. Par exemple, pas plus tard que la semaine dernière, j’ai refusé de rédiger un article à la demande d’un collègue proche pour un service auquel je ne croyais pas.

2. La thématique. Seul l’aspect marketing des médias sociaux m’intéresse. Et non, je ne blogue pas sur le high-tech ni même sur le recrutement via les médias sociaux.

3. Ma ligne éditoriale. Vu la quantité de communiqués de presse que je reçois chaque semaine, je pourrais rédiger quotidiennement un billet sur une marque différente. Hors, j’ai un calendrier de publication déjà établi à l’avance et je ne publie plus qu’un seul billet par jour maintenant. Et même moins ces dernières semaines car je travaille au développement d’autres projets. Donc je propose pas plus d’un à deux billets sponsorisés par mois.

4. Le refus d’être étiqueté « blogueur marque x ». Dans ma vie personnelle comme professionnelle, je suis avant tout indépendante. Je n’envisage pas de collaborer de manière régulièrement avec une marque sauf dans un cas très précis : le parrainage d’une série de billets orientés « astuces social media ». Le contenu est strictement identique à ce que vous trouvez actuellement sur le blog. La publicité de la marque se fait au début et à la fin du billet via l’ajout d’un logo et d’une courte biographie.

5. Les agences RP ne savent pas pour la plupart d’entre elles travailler avec les blogueurs. Tant sur la forme que sur le contenu qu’elles apportent pour la rédaction d’un billet. Ce qui ne favorise pas la mise en relation ou le travail rédactionnel. Sujet d’un autre article à paraître.

6. Souvent, les marques et leurs agences RP me proposent d’assister à des salons, des soirées privées, des « expériences blogueurs » etc … qui se trouvent en région parisienne. D’une part, je ne suis pas très « mondaine » et je préfère privilégier les réunions en petit comité. Ensuite, j’habite Biarritz et même si mon déplacement est pris en charge, je « perds » une journée de travail que j’aurai pu facturer à un client et je passerai probablement la suivante à récupérer le retard de la précédente. Enfin, j’apprécie particulièrement la qualité de vie que j’ai ici et ces déplacements de 800 km me demandent des efforts d’organisation au niveau de ma vie familiale.

Je l’ai expliqué hier dans ce billet, le blogueur professionnel est confronté à un moment donné à la génération de revenus s’il souhaite continuer à bloguer. Il doit cependant poursuivre son activité avec éthique pour ne pas perdre la confiance de ses lecteurs.

En ce qui me concerne, je refuse d’écrire un billet par exemple sur un service qui ne m’a pas convaincu ou sur une opération « social media » non réussie en échange d’un chèque. Croyez-moi : vu le temps que j’ai consacré à ce blog pour en arriver là et les relations que j’ai réussies à établir avec certains membres de cette communauté, cela n’en vaut pas la peine.

Mes objectifs de monétisation pour ce blog sont plutôt limités en raison de revenus indirects générés via mon activité de consultante social media. Cependant, je souhaiterais qu’Emarketinglicious soit autosuffisant financièrement pour prendre en charge de nouvelles dépenses nécessaires à son développement : la migration vers un serveur dédié, la mise en place d’une petite équipe (programmation, maintenance, gestion du serveur d’annonces), la production de nouveaux contenus (multimédia, livres blancs etc …) …

Pour terminer sur ce sujet, je voudrais apporter quelques précisions :

1. Il n’y a jamais eu d’article sponsorisé déguisé sur ce blog.

2. Les prochains articles sponsorisés seront :

  • indiqués en tant que tels dans le titre et dans le texte.
  • choisis en fonction de l’intérêt des informations pour mes lecteurs.
  • limités en nombre (1 à 2 par mois).

3. De même, les produits ou les évènements sujets au versement d’une commission seront indiqués en tant que tels dans le billet.

Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Crédit photo : Afonso Lima

Tags: , , ,

Catégorie: Blogging

Au sujet de l'auteur ()

Isabelle Mathieu est consultante en médias sociaux et experte Facebook. Elle accompagne les professionnels dans leur stratégie e-marketing et anime des formations intra et inter-entreprises. Elle est régulièrement interviewée sur des problématiques social media : l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs Européens par Salesforce et en 2013, comme l'un des Top Marketeurs Européens par Hubspot.

Commentaires (44)

URL de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Anne dit :

    100% d’accord avec tout. Je gère exactement de la même façon que toi.

    Pour le point 6 : Ce la même façon, cela me désole de voir le nombre de CP reçus qui ne concernent que Paris. Habitant Bordeaux, cela ne m’intéresse pas.

    Quand aux évènements parisiens, dans ma communauté, déjà demander à ce que le déplacement soit pris en charge ce n’est pas très bien vu. Alors la journée dans le train, le temps que tu y perds parce que tu ne peux pas faire autre chose, ce n’est pas encore au programme. C’est pourtant une réalité.

  2. Thomas dit :

    Sujet compliqué en effet que celui de la rémunération des blogueurs.

    Je ne vois pas de problème à publier des articles sponsorisés si, comme vous, on respecte quelques règles essentielles dont la 1ère est la transparence.

    Pour ma part je ne suis pas encore sollicité avec mon blog http://socialreflexe.wordpress.com/ mais je ne pense pas y mettre un jour de la publicité (le nombre de visites devant être colossal pour gagner peu). En revanche pourquoi pas quelques articles sponsorisés, pertinents et indiqués comme tels.

    Un autre moyen qui permet de gagner un peu d’argent lorsque l’on blogue est de faire de la vente d’informations à des sites tiers ou même des journaux ou magazines papiers. On peut même vendre une chronique mensuelle par exemple. De ce côté je commence un peu à me « débrouiller » ;)

    Pour finir, toutes mes félicitations pour votre travail toujours pertinent.

    Cordialement.

  3. Très bonne réflexion et article Isabelle !

    Blogueuse depuis + de 7 ans, avant de travailler dans la communication web puis dans une régie (article sponso d’ailleurs ;)), je suis bien d’accord avec toi et apprécie que tu respectes ça ! Il est vrai aussi que l’auto suffisance d’un blog est aussi un point vers lequel on tend quand on a un blog très professionnalisé, vitrine de son travail et de ses connaissances, sur lequel on passe beaucoup de temps.

    Je suis aussi d’accord avec toi sur le fait que de (trop) nombreux services RP ne savent pas communiquer avec les blogueurs et ne souhaitent pas apprendre d’ailleurs.

    Merci encore pour cet article !
    Céline -

  4. Rod dit :

    ah mais ca existe encore des gens integres !!! :) ca fait plaisir a lire. OK avec toi sur les points 5 et 6. Nous à Paris, on appelle cette poignée de blogueurs « influents » à 2 balles près à dire tout le bien d’une marque en contre partie de manger des petits fours gratos des blogoputes. Et crois moi, ca en devient risible. Ce qui m’amene a etre OK avec toi : les agences 1. choisissent mal leurs blogueurs / 2. ne savent surtout pas travailler avec.

  5. C’est gentil Anne. Et cela me fait plaisir de te lire ici car je suis lectrice de ton blog depuis des années. J’en parlais justement avec une amie commune il y a quelques jours :)

  6. Merci Thomas. J’aborderai dans un nouveau billet les différentes options pour la monétisation d’un blog :)

    Merci Céline :)

    Bienvenue dans mon monde Rod ;)

  7. Anne dit :

    Merci Isabelle :)

  8. Oli Dolly dit :

    Bravo pour cet excellent article et pour ton intégrité !

    Je suis blogueuse moi même et je publie des articles sur ce que j’aime, que cela soit sur le cinéma, la mode, les produits de beauté, la musique, une pièce de théâtre… c’est un blog plutôt général car je post avant tout sur ce que j’aime, pas sur ce que l’on me demande d’aimer…

    Je n’écris jamais aux marques pour demander des produits gratuitement, car je préfère rester sincère.

    Merci encore !

  9. ça fait plaisir de voir que pas tout le monde ne cède à ça à tout prix. De toutes manières, les blogs où je n’y lit plus que pub, ça me lasse et je n’y vais plus. Au blogueur de trouver le bon dosage pour continuer à intéresser le lecteur, lui fournir de bons articles et ne pas lui donner l’impression d’être un consommateur à prendre

  10. Bruno Aujard dit :

    Bonjour Isabelle.

    Sans flagornerie, c’est intelligent, mesuré, intègre, pragmatique.

    J’ai souri en te lisant sur le fait que les opé proposées par les agences étaient très majoritairement parisiennes : je t’ai récemment proposé une rencontre avec Delphine Ernotte à … Bayonne ville dont elle est native !

    Bien à toi

  11. Bonjour Isabelle, j’aimerais faire connaître mon agence http://www.1min30.com dédiée aux sociétés de service, qui a une approche innovante d’Inbound Marketing

    Voir http://www.1min30.com/inbound-marketing/linbound-marketing-animee-prezi/

    Je serais ravi de discuter avec toi des différentes façons de la promouvoir (Gratuites ou payantes). Bien à toi

  12. Anne B dit :

    Bonjour Isabelle,

    J’ai lu attentivement vos deux derniers articles et je partage votre point de vue. En tant que jeune agence de RP, je souhaiterais connaître vos attentes et votre vision de la relation RP/blogueur.

    Au plaisir de vous lire et encore merci pour vos articles.

  13. linfograph dit :

    Très bonne article sur la rémunération des blogueurs et les marques. Sympa

  14. Un maraîcher à qui j’achète un kilo de pommes peut-il m’assurer de la provenance de ce fruit ? :)

  15. Elise dit :

    Très bonne démarche transparente envers vos blogueurs Isabelle ! J’approuve à 100% !!

  16. Merci chère Isabelle pour cet article et ta transparence. Depuis que j’ai découvert ton site et que je me suis abonnée, j’ai toujours été satisfaite du contenu, et admirative devant la qualité de ces articles. Tu prends toujours la peine de remercier pour un RT, pour un partage, et c’est pour moi le signe que tu es vraiment proche de tes lecteurs, que tu es une personne sincère et bien loin de blogueurs à succès qui font beaucoup de bruit…bises Isabelle, et encore bravo !
    Valerie

  17. Mathete dit :

    Voilà un sujet qui fera couler beaucoup d’encre (ou plutôt qui épuisera les claviers).

    Dans tous les cas, je trouve vette explication très franche et cette transparence valorise votre blog.

    De toute façon, le lecteur avisé voit vite lorsqu’un blogueur commence à ne plus être « indépendant » et impartial. Ce n’est pas votre cas…

    Au plaisir de continuer à vous lire
    Mathetement votre

  18. C’est quand même marrant que les commentaires servent bien souvent à se faire de la publicité gratuite, avec lien intégré.

    C’est un peu dommage, on vient ici pour lire une réflexion, pas pour voir des blogueurs se faire de la publicité ou des agences montrer leurs produits. Il y a d’autres moyens de faire de la publicité et l’inclure dans son commentaire, franchement, je trouve cela petit.

  19. Kalagan dit :

    Il est très légitime pour un blogueur de se faire rémunérer pour una rticle sponsorisé. Dans moin cas, je préviens toujours mon annonceur que j’écrirais un article objectif, avec avantages et inconvénients et citation de la concurrence.

    Il faut tou de même l’avouer, aprfois, on sort un peu de l’objectivité. C’est quelque chose à travailler.

    On peut aussi monétiser un article en y insérant des liens, sans que celui-ci soit sponsorisé. C’est un bon moyen de monétiser tout en restant libre de son contenu.

  20. Je reste toujours intéressé sur les suites données par cet article et je me permettrais d’ajouter que bloggeur est peut-être tout simplement un nouveau métier.

    Mieux encore, un métier encore plus récent que Community Manager. Ce qui est paradoxal si l’on s’en tient à l’ancienneté de ces « professions ». Oui, avec des guillemets car ces appellations sont peu connues du public qui navigue hors de la bulle du micro-blogging.

    A nous de le faire connaître et reconnaître. Pour information, on trouve déjà des grilles de rémunération pour tous les métiers de la communication multimédia.

  21. Merci Oli Dolly pour ce retour d’expérience :)

    @Bruno : je peux comprendre ta réaction :) Comme je l’ai expliqué plus haut, la proximité de l’événement n’est pas le seul critère que je prends en compte. Enfin, il faut également que je sois disponible le jour souhaité.

    @Anne : j’aurai l’occasion de revenir en détail dessus lors de prochains articles. Chaque blogueur a sa manière de travailler. Le mieux est donc d’interroger directement les blogueurs avec lesquels vous souhaitez collaborer. En ce qui me concerne et pour les très grandes lignes, je pense qu’il est important de mieux connaître le blogueur et son travail, de ne pas envoyer de CP lors du 1er contact, d’apporter une information pertinente pour la communauté et de vouloir travailler avec le blogueur pour la rendre plus attractive/intéressante/exclusive etc …

    Elise et Valérie : merci à toutes les deux pour votre fidélité :)

  22. Sandra dit :

    Merci Isabelle pour cet article plein de sincérité. J’adore lire ce blog et ne m’en lasse pas :)et je suis contente de voir que plusieurs blogueurs ne cèdent pas à la tentation des cadeaux !

  23. Laurent dit :

    Bravo pour votre honnêteté. Je travaille pour plusieurs sites sur le thème de l’automobile, dont un blog, et il ne se passe pas une semaine sans que je sois dérangé par des propositions de liens sponsorisés et de campagnes de pub via une vidéo à poster. De plus, les agences – ou les inévitables community managers – envoient des messages comme si elles s’adressaient à un enfant de 5 ans.
    Evidemment, si ces experts (ou prétendus tels) savaient utiliser Google ou s’ils savaient lire tout court, ils pourraient constater que je suis journaliste pro et se douter que ce genre de message constitue un impair.
    Le plus désarmant, c’est qu’en cas de refus, on vous demande pourquoi vous ne voulez pas relayer la campagne (comme si vous étiez un extraterrestre).

  24. Harmony Com dit :

    Merci pour cet article, que j’approuve aussi totalement !
    Bravo pour votre travail, que je suis avec grand intérêt depuis plusieurs mois.
    Je suis aussi « perdue » en Bretagne et c’est vrai qu’il n’y en a que pour Paris…
    Quant à mon blog, il est tout jeune mais je l’ai voulu sans pub ni rien qui puisse limiter ma liberté d’écriture :-)
    Bonne semaine,
    Sandra

  25. @Laurent, Bonjour
    Je vois votre désarroi face à une profession que l’on dit « jeune » et pourtant, dans mes analyses, je rapproche facilement le community manager comme un personne qui effectue un travail de journaliste (certes, sans avoir jamais signé de charte à cet égard).
    Il est évoqué dans une autre réaction à l’article présent, le fait que beaucoup de CM insèrent des liens vers leurs blogs ou leurs clients.
    Il ne faudrait tout de même pas s’éloigner de la pensée libre, avec tous les aléas que cela comporte.

  26. ELOTO dit :

    on pourrait étendre à la discussion également à d’autres. il existe des médias se disant aborder un thème mais qui au final, accorde à peine 1/3 d’informations objectives mais tout de même orientées. Le reste de l’information étant de la prescription cachée…

    j’ai un exemple concret d’un média, traitant le thème de la CRM, entouré de journalistes IT confirmés et reconnus mais acquis entièrement à leur cause. Au final, après moult virages, livre blanc, web conférences et autres discours de façade, on s’aperçoit que tous les chemins mènent à 1 seul objectif : La mise en avant d’une solution ou d’un groupe de solutions complémentaires…. je trouve cela déplorable car cela fausse l’information…

    Ceci ne leur empêche pas d’avoir une bonne e-réputation….

    Cerise sur le gâteau, ce même média, passe son temps à « spamer » ses « suiveurs » et à effectuer des actions contraires à ses préconisations, conseils et autres…

    En conclusion, je pense qu’il est difficile pour un média, un blogueur payé ou non, d’être objectif à cause des ramifications stratégiques entretenus…même si il ne faut pas généraliser… la preuve en est avec Isabelle par exemple…

  27. A lire certaines réactions engagées, je me pose la question suivante : « Que va devenir le lobbying face au bloging ? »
    Qu’en pensez-vous ?
    PS : regardez les émissions télé consacrées aux sports

  28. ELOTO dit :

    Je pars du principe, qu’il n’existe peu ou pas de médias objectif… plus généralement, il n’y a qu’à voir, le figaro ou libération pour en avoir le parfait exemple.

    aujourd’hui, bloggers et médias vont quasiment tous dans le même sens : Obtenir de la popularité et ensuite préconiser les solutions des uns et des autres, tous partenaires, tous ramifiés…

    90% de l’information est faussée et nous lecteurs, nous sommes biaisés….

  29. @Eleoto
    Je retiendrais de votre message un terme : « popularité ».
    Si votre message suit le mien, je tiens à expliquer que je tenais à évoquer le centralisme qu’exerce les marques (en multipliant les sous-marques et les ramifications hors business, par exemple) sur nous, les consommateurs-rois, et acteurs des réseaux sociaux et d’autant plus lorsque l’on est blogueur.

  30. J-Marc ELOTO dit :

    @Pierre-Etienne Fosse

    Je partage votre point de vue et encore plus lorsque vous évoquez la problématique suivante : le lobbying face au bloging.

    VGE disait à Miterrand il y a 30 ans. « Vous n’avez pas le monopole du coeur »

    Aujourd’hui, j’ai envie de dire à certains, qui sont qualifiés d’élites, vous n’avez pas le monopole de l’information ou de la raison.

    Dans notre activité, la CRM, nous l’observons de plus en plus chaque jour, et pour nous, petits éditeurs, enfin éditeurs s’intéressant au TPE, nous subissons cette loi. Nos clients quant à eux sont « perdus » et ne savent plus à quel saint se vouer.

    Un jour viendra ou les règles de vie et d’usage des réseaux sociaux seront édités par « ces ténors » ou nouveaux influenceurs…

  31. @Isabelle Mathieu
    Merci de nous offrir cet espace de liberté

    @Jean-Marc Leoto
    Je ne sais pas si il existe déjà de réels ‘ténors’ – ou bien ils existent déjà et sont issus de divers médias.
    Quant au client perdu et atteint de la « Social Media Decease », il est à ramasser délicatement à la petite cuillère.

    Mais tout ceci nous éloigne du sujet de cet article ! :)

  32. J-Marc ELOTO dit :

    @Pierre-Etienne Fosse

    Tout à fait et on pourrait débattre des heures et des heures.

    En espérant que les bloggeurs payé reste objectifs….

    Bonne soirée

  33. A la suite de ton article précédent je ne peux être que d’accord avec toi.
    Je reçois de plus en plus de demande, sponsorisées ou non, pour parler de tel ou tel produit, de tel ou tel « nouveau » site e-commerce, etc.
    Au début, je prenais le temps d’y répondre, souvent par la négative, mais maintenant c’est directement poubelle.
    Je n’ai plus le temps de faire du cas par cas.
    Si je veux écrire sur quelque chose qui me plait, je dis « oui OK », même gratuitement, comme pour le site symply-land hier, j’aime le concept et l’idée, cela s’arrête là.

    On passe rapidement à un effet inverse d’il y a quelques mois. Au début, les blogueurs étaient un moyen marketing de parler d’un produit en étant rémunéré (ou non).

    Maintenant, c’est devenu une mode, si tu ne veux pas tant pis, j’irais voir ton « concurrent » ou un autre blogueur, après tout il y en a pas mal sur la toile et de plus en plus chaque jour.

    Le ton n’y est pas tout le temps non plus. J’ai horreur de recevoir un email « transféré » avec un dossier de presse en PJ, là aucune chance que j’accroche.

    On n’est pas des machines à fric tout de même, notre avis compte réellement sinon nos lecteurs comprendront tout de suite que notre blog n’est pas du tout intéressant.

  34. Concernant ton point 6/ j’ai le même soucis.
    Je suis désolé, j’habite dans le Nord, mon blog n’est pas mon activité principal, j’ai 3 enfants, non, pas possible, je ne peux pas venir 1 à 3 fois par semaine sur Paris pour assister à tous les salons, les avant-première de films pour « famille/enfants » et autres évènements auxquels je suis invités.

    Frustré de louper tout cela, j’ai trouvé un palliatif dernièrement, je contacte d’autres blogueurs ou mes lecteurs sur Paris que je connais, et ils me représentent sur ces évènements.

    D’une part, on me compte « présent » et la personne parle pour moi de mon blog, elle s’amuse et me fait un retour d’article, que je corrige ensuite, pour mon blog.
    Ainsi tout le monde est content, je fais participer ma communauté et je me tiens au courant de ce qui se passe sur la capitale sans y être.

  35. Merci Franck pour ton retour :)

  36. Fabien dit :

    Si un blogueur écrit un article de complaisance, ça risque de se voir d’autant plus que la mention « Article sponsorisée » est imposée par la loi.
    Perdre toute sa crédibilité pour 200€ ne vaut vraiment pas le coup, par contre quand j’écris un article sponsos je reconnais faire des efforts pour être plus conciliant.
    Je vais parler des défauts un peu plus vite et insister sur les qualités un peu plus longtemps, car c’est aussi ça la communication ;)

  37. Merci Isabelle pour cette article très intéressant sur les blogueurs !

    D’accord avec vous sur le fond du sujet :)

  38. @Fabien : je préfère ne pas publier d’article sur un service/produit que je trouve pas pertinent à 100%. Maintenant les produits/services que je présente peuvent ne pas intéresser toute ma communauté, par exemple seulement les personnes qui font de l’e-mail marketing. Après ce n’est pas parce que je recommande un produit, qu’il ne peut pas être amélioré. Par exemple, plus de réseaux sociaux pris en considération.

    @Xavier : avec plaisir :)

  39. jp dit :

    excellente note, les idées sont justes
    je suis un blogueur payé, mais pas très payé… donc pas culpabilisé
    j’ai renoncé aux cadeaux minables des agences – produits industriels qui n’ont rien à voir avec notre activité de producteurs de fruits rares – effectivement ça n’a rien à faire avec les contenu
    j’ai mis adsense-gooogle basic sur 2 de mes blogs (cuisine et jardin), ça paie mes frais typepad, je ne sais pas ce que google montre aux francophones (93% des lecteurs) car, habitant au Portugal, les annonces adsense que je vois sont en portugais, langue que je parle mal.
    c’est donc pour moi une sorte de grain de beauté, je le vois mais le regarde jamais.
    j’imagine que c’est pareil pour les lecteurs

  40. Michelle dit :

    Bravo Isabelle ! Joli billet. C’est important que les blogeurs aient une ligne de conduite sur leur blog et dans leur rédaction de billets. Mentionné si l’article est sponsorisé ou non est un minimum syndical !

  41. Guillaume dit :

    à mon avis pour qu’on blogueur soit pertinent à long terme, il faut eviter les articles sponsos, après on tombe vite dans le « faire de l’argent » et on écrit même plus pour le plaisir mais pour se placer sur des mots-clés bref un cauchemar. Aucun rapport avec le sujet mais Isabelle, tu utilises un plugin pour renseigner la balise author et voir ton site sur google avec ton profil google + ?

  42. Faute de temps, non Guillaume. Mais je vais optimiser pas mal de choses cet été ;)

  43. A mon avis, un blogueur qui est payé se doit d’être objectif s’il ne veut pas perdre son audience. Pour qu’un bloggeur soit payé, il doit définivement avoir un blog assez visible et une audience fidèle. Il ne peut ainsi pas perdre de son objectivité au risque d’aliéner ses lecteurs et de perdre tout son trafic. Pas de visiteurs, pas de demandes d’articles sponsorisés.

Laissez un commentaire

NOUVEAUTE : FORMATION FACEBOOK

NOS SERVICES

CE QU’ILS DISENT D’EMARKETINGLICIOUS

NOS PARTENAIRES

Wikio - Top des blogs - Marketing

Inscrivez-Vous A Ma Nouvelle Formation Facebook !

Apprenez comment acquérir des fans pour votre page Facebook et créer de l’engagement au sein de votre communauté ! Cliquez ici -> Programme et inscription

  • Date : lundi 26 mai 2014.
  • Lieu : Paris.
  • Prix : 899€ HT / Tarifs préférentiels.
  • Eligible OPCA et DIF.
  • Places limitées.
Lire les articles précédents :
marques-blogueurs-remuneration-billet-sponsorise
Les Marques Doivent-elles Payer les Blogueurs ?

Les marques font souvent appel aux blogueurs pour participer à la promotion de leurs produits et de leurs services sur...

Fermer