Twitter a annoncé que les annonceurs américains pourront prochainement diffuser des annonces publicitaires auprès des internautes en fonction de leur historique de navigation (sur des sites tiers) et de leur adresse e-mail.

Kevin Weil, directeur senior produit chez Twitter explique : « Prenons le cas d’un fleuriste local qui veut annoncer une promotion pour la Saint-Valentin sur Twitter. Il préférera montrer son annonce aux amateurs de fleurs qui fréquentent son site web ou sont abonnés à sa newsletter. Pour promouvoir cette offre spéciale auprès de ces personnes qui sont également sur Twitter, le magasin pourra partager avec nous une adresse e-mail brouillée et illisible (un hash) ou des informations relatives au navigateur (l’ID du cookie du navigateur). Nous pouvons alors faire concorder ces informations avec les comptes Twitter concernés afin de leur montrer un tweet sponsorisé qui contient l’offre de la Saint-Valentin. C’est ainsi que la plupart des autres sociétés gèrent cette pratique, et nous ne donnons pas aux annonceurs des renseignements supplémentaires sur l’utilisateur».

Il précise aussi que l’objectif est de proposer des annonces mieux ciblées et non pas plus d’annonces publicitaires.

Devant le risque de tollé que cette mesure pourrait entraîner auprès des internautes soucieux de garantir leur confidentialité, Twitter propose une option disponible dans les paramètres du compte pour empêcher le tracking : « no not track ».

twitter-do-not-track

Source : BoingBoing.net

ARTICLES SEMBLABLES

Aucun commentaire

Laissez un commentaire