Bien que Google Plus comptabilise 1,15 milliard d’utilisateurs au dernier trimestre 2013, seulement 35% d’entre eux seraient actifs sur une base mensuelle selon une étude de We Are Social. De plus, ce chiffre serait en baisse puisque 51% d’utilisateurs y étaient actifs fin 2012.

Au Royaume-Uni, nous restons à peu près sur le même ratio : 30% des utilisateurs inscrits utilisent Google Plus mensuellement sur la même période.

Il est à noter tout de même l’incroyable progression du nombre d’utilisateurs inscrits : le réseau social est passé de 435 millions de membres enregistrés au dernier trimestre 2012 à 1,15 milliard un an plus tard. Pour expliquer ce résultat, évoquons l’inscription automatique à Google Plus dès qu’un internaute utilise un service Google : Gmail, Youtube etc.

Voici d’autres informations intéressantes :

  • L’utilisation de Google Plus sur mobile progresse. Il y a 56,2% d’utilisateurs mensuels actifs sur mobile au dernier trimestre 2013 comparativement à 42,7% un an plus tôt.
  • Le profil d’un utilisateur actif sur Google Plus est un homme de 25 – 34 ans.
  • Le temps d’utilisation mensuelle de Google+ a presque doublé : 3,30 mn au Q4 2012 et 6,47 mn au Q4 2013. Mais il reste largement inférieur à celui observé sur d’autres réseaux sociaux : 170 mn sur Twitter, 257 mn sur Instagram.
  • Les utilisateurs uploadent plus d’1,5 milliard d’images chaque semaine (y compris des gifs).

utilisateurs-actifs-GOOGLE-plus-2013

Questions : que pensez-vous de ces chiffres ? Utilisez-vous Google Plus à titre professionnel ?

4 COMMENTAIRES

  1. Je pense que Google plus est encore un lieu d’expérimentation pour beaucoup de personnes. Ce qui est sûr c’est que ce réseau prend de plus en plus de place :)

  2. Merci Isabelle, toujours très utile d’obtenir des stats ;-)
    De mon côté (francophone de la Suisse), j’entends de plus en plus parler de Google+. Quant à savoir si les comptes sont des utilisateurs actifs… j’imagine qu’on peut transposer les stat ci-dessus. Je constate aussi une adoption des hangouts (certes lente). Tant que les amis des utilisateurs seront sur Facebook, il n’y aura pas plus de monde sur Google+ : attendons qu’ils soient vraiment lassés du business model ;-) En attendant, je ne peux que recommander G+ pour améliorer le référencement, pour l’Author rank/ship. Et vous ? Est-ce que vous le recommandez à vos clients dans votre stratégie social media?

Laissez un commentaire