Le « negative SEO » est un ensemble de techniques utilisées pour nuire au positionnement d’un site dans les SERPs.

Dans une vidéo présentée lors du Whiteboard Friday du 26 avril dernier, Rand Fish, CEO de SEOmoz, explique comment des personnes mal intentionnées peuvent s’attaquer à votre site web et comment diminuer les risques d’être touché par le « negative SEO ».

Negative-SEO-mythes-realites-precautions-seomoz-rand-fishMéthode 1

Les hackers utilisent une faille de sécurité et s’introduisent sur votre site via votre ftp. Ils ajoutent des malwares ou injectent du spam sur votre site pour rediriger vos visiteurs vers des sites frauduleux par exemple.

Ils ont aussi la possibilité de modifier votre fichier robots.txt, qui indique quelles sont les pages qui doivent être indexées par les moteurs de recherche. Imaginez par exemple que les hackers bloquent l’accès à votre site au bot de Google ou à une plage d’adresses IP spécifiques.

Dans le pire des cas, votre site s’en trouve dangereusement modifié, les moteurs de recherche repèrent une activité suspecte et nuisible sur votre site et ils le sanctionnent en le retirant des résultats de la recherche.

Méthode 2

Des concurrents ou des internautes lambdas peuvent aussi signaler votre site comme étant un site spammeur. Ils reportent alors votre site soit directement sur les forums Webmaster de Google soit via l’outil mis à disposition par Google.

Rand Fish précise que Google reçoit des dizaines de milliers de dénonciations de sites spammeurs chaque mois. Il indique toutefois que cette méthode porte ses fruits dans le cas où vous essayez de manipuler les résultats des SERPS et que vous avez des pratiques « grey hat » ou « black hat ».

Méthode 3

Les spammeurs génèrent en masse des liens en utilisant toujours les mêmes ancres à partir de forums connus pour leurs activités de spam. Ils peuvent aussi dupliquer votre contenu en l’ajoutant sur d’autres sites ou en créant un blog spammeur, écrire des faux avis de consommateurs ou encore envoyer des e-mails pour entacher votre réputation auprès de partenaires ou de sites qui ont parlé positivement du vôtre.

Rand Fish cite l’exemple de deux sites qui ont été victimes dernièrement de ce type d’attaques : SEOFastStart.com et JustGoodCars.com. Je ne rentrerai pas dans les détails mais si vous souhaitez davantage d’information à ce sujet, je vous invite à lire cet article sur le Journal du net. Il est important de préciser que ces sites n’avaient des pratiques de référencement « white hat ».

Comment éviter d’être touché par le Negative SEO ?

Rand Fish suggère les solutions suivantes :

1. Diminuer les facteurs à haut risque

  • Ne pas manipuler les liens de votre site web..
  • Ne pas manipuler les éléments seo « on-site » de votre site web.

2. Privilégier les éléments positifs

  • Développez une interface utilisateur qualitative (UX).
  • Optimisez votre site pour le référencement mais ne pas le sur-optimiser.
  • Favorisez les signaux forts de votre marque pour des requêtes importantes sur votre nom de domaine ou sur votre marque, des liens entrants qualitatifs, de nombreuses mentions etc …

A Votre Tour Maintenant !

Votre site a t-il été victime de « negative seo » ? Si oui, racontez-nous votre expérience dans les commentaires. Selon vous, est-ce que la dernière mise à jour de l’algorithme de Google aka « Pingouin » a des conséquences pour le « negative seo » ?

Pour plus d’informations sur le référencement, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSSSi vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous :)

ARTICLES SEMBLABLES

5 COMMENTAIRES

  1. J’aime beaucoup le call to action pour le partage sur la 1ère photo, dommage qu’il soit en Anglais.
    Les stratégies de linkbaiting sont de plus en plus importantes.

    Concernant l’article les white board Friday SEO Moz sont vraiment une bible et c’est bien que quelqu’un puisse les partager en Français pour ceux qui ne maîtrise pas la langue de Shakespeare. Merci pour eux.

  2. Au sujet de la méthode 3, les forums mais surtout les blog WordPress avec commentaires auto-approuve sont très utilisés. Mais cette méthode a parfois l’effet inverse et « booste » le cite ciblé.

    Le NSEO est très efficace sur des sites jeunes, et beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre sur des sites anciens ou faisant autorité.

    Amitiés,

  3. comment on peut vérifier si on est victime de négatif seo, j’ai un doute , et je soupçonne quelqu’un. J’ai été déclassé et j’ai perdu beaucoup de trafic venant de google, merci pour votre réponse, je m’inscris de suite à la newsletter, bonne soirée

  4. Bonjour Svetlana, « Le NSEO est très efficace sur des sites jeunes, et beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre sur des sites anciens ou faisant autorité », je le crois aussi.

    Bonjour Sherazade, je commencerais par regarder les backlinks qui pointent vers votre site ainsi que la présence éventuelle de « duplicate content » sur des sites tiers. Par exemple, est-ce qu’il y a beaucoup de liens entrants qui proviennent de sites douteux ?

Laissez un commentaire