70% D’engagement En Moins Sur Facebook Pour Les Publications Automatisées

Par 8 septembre 2011 Réseaux Sociaux
baisse-engagement-publications-facebook-automatisees-infographie

En mai dernier, je vous indiquais que les statuts Facebook publiés via des applications tierces perdaient en visibilité sur Facebook. L’information est maintenant confirmée par l’intermédiaire d’une étude réalisée par EdgeRankChecker. Les résultats montrent que l’utilisation de services tels que Hootsuite, TweetDeck etc … diminue le taux d’engagement par fan d’à peu près 70%.

Pour arriver à ses résultats, EdgeRankChecker a analysé plus d’un million de statuts publiés sur plus de 50 000 Pages. L’entreprise a ensuite étudié chaque statut en fonction de l’engagement (J’aime et commentaires) et du nombre de fans de la Page au moment de la publication. Il en résulte un pourcentage qui représente l’engagement par fan par statut. L’infographie ci-dessous montre quel est le ratio d’engagement pour les 10 APIs externes les plus populaires :

baisse-engagement-publications-facebook-automatisees-infographieMerci à Julie de Post Planner pour l’info.

Source : Edgerankchecker

Connectez-vous avec Isabelle sur : Google Plus, Facebook, Twitter, Viadeo et Linkedin dès maintenant !

Si vous trouvez cet article intéressant, merci de participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous :)

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

10 commentaires

  • Mickael dit :

    C’est surement parce que les messages postés automatiquement sont en général impersonnels et sans images…

  • Fabien dit :

    L’équipe web du Parlement européen a opéré ce virage il y a quelques mois maintenant : tous les articles sont postés par l’auteur de l’article. Cela en est même devenu un jeu dans leur équipe pour voir qui aurait le plus de commentaires. Cela a poussé tout le monde à améliorer les posts en plus du lien vers l’article (et pas simplement le titre).

    L’un des posts qui avait le plus marché était « quelle était la dernière guerre qui a eu lieu en Europe » (réponse, la guerre de la bannane) par exemple.

    Depuis, la page FB du PE est l’une des plus cliquées dans les affaires européennes.

  • Je suis de plus en plus dubitative de l’influence de Twitter. Avec certains outils, je me suis rendue compte que le taux de clics, voir même s’il a eu des RT est de plus en plus bas.

    Beaucoup ont tendance à tout automatiser même le unfollow ce qui commence à devenir par moment ridicule, surtout s’il y a pas de follow back. Sur mon blog, un internaute a dit qu’il a perdu plus de 83 followers cet été..
    http://tomatejoyeuse.blogspot.com/2011/08/twitter-dance-follow-followback.html

    Donc : on automatise la diffusion du flux RSS, les tweet, les DM.. mais qui lit vraiment les liens diffusés sur Twitter ? Les blogs ?

    Surtout que certains blogeurs, ont tendance à diffuser que les informations de leurs blogs.. (surtout pas de pubs pour les zautres).

    Perso, je suis contre l’automatisation à tout va.

  • Je suis convaincu depuis longtemps que l’automatisme tue l’engagement. On peut l’utiliser pour augmenter la productivité des personnes mais gérer les medias sociaux avec des robots n’est pas efficace.

  • Pierre dit :

    Ca ne m’étonne pas du tout: je ne supporte pas les pages FB emplies de posts impersonnels de 140 caractères « chrono » : J’insiste toujours sur le fait que le format des posts Fb et Tweeter n’ont rien à voir, structurellement parlant, et il est préférable de limiter ceux ci en visant la qualité plutôt que la quantité..non ? ;))
    Belle journée Isa et merci pour cette chronique

  • Je ne comprend pas pourquoi de tels clients Reso seraient moins performants.
    Ce que vous avez l’air (@pierre @Andrew @mickael …) de dire c’est que ces outils favorisent la mauvaise utilisation des messages FB/Twitter etc…
    Parce qu’on peux imaginer s’en passer et bombarder ( automatiser) depuis un blog ou autre nos pages/profils.

    Peut-être est-ce que je me trompe mais ça me parait plutôt être les dérives des réseaux non?
    Maintenant je suis très intéressé par les résultats de cette étude, moi je bosse avec Tweetdeck pour gérer plusieurs comptes.

  • Zut moi qui utilise Rss graffiti… Du coup c’est quoi la bonne démarche, publier manuellement les nouveautés du site sur les réseaux sociaux??

    Merci pour l’info :)

  • Merci Isabelle pour le travail de curation que tu effectues pour nous donner toujours des infos fraîches et pertinentes !
    Pour le coup, je ne suis pas du tout étonnée des résultats de cette étude. L’automatisation me semble totalement à l’encontre du paradigme de base des réseaux sociaux : être d’abord soi même !
    Et je vois bien que les statuts qui recueillent le plus d’interaction sont ceux où je mets le plus de moi même.
    Bonne journée !

  • Emilie Ogez dit :

    Bonsoir Isabelle ! Tu as connaissance d’une étude équivalente pour Twitter ? :) Merci.