Le Cout Par Clic Des Annonces Facebook En Baisse De 40%

cpc-annonces-facebook-en-baisse

Le prix des annonces Facebook serait moins cher que celui dernièrement annoncé par certaines études contradictoires. L’information provient de TBG Digital, une entreprise spécialisée dans les campagnes de publicité Facebook qui gère certainement un des plus importants portefeuilles d’annonceurs sur ce média.

L’enquête de TBG montre que certains secteurs d’activité voient le cpc de leurs annonces diminué de 40%. Patrick Toland, le directeur général américain de TGB Digital, avance les hypothèses suivantes pour expliquer cette tendance : « Nos données suggèrent que le coût par clic a diminué en raison de l’augmentation du volume des annonces Facebook qui peuvent aller de 3 à 5 annonces par Page. Dans le même temps, le nombre de membres Facebook continue à augmenter. Mais plus important encore, l’algorithme de Facebook est devenu plus stable ce qui a permis aux professionnels les plus avertis de mieux optimiser leurs campagnes

Le document suivant présente l’évolution des coûts par clic des annonces Facebook pour les marchés suivants : USA, le Royaume-Uni, Europe, Pays-Bas, Espagne et … France.

[slideshare id=7664385&doc=tbgdigital-facebookcpcsallmarketsweekbeg1104117-110418093827-phpapp01]

Source : AF

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

2 commentaires

  • C’est exactement comme pour les Google AdWords, ça fluctue en fonction de l’offre et de la demande.
    Chez certains, ça va monter et chez d’autres, diminuer.

  • Pierre_Q dit :

    L’étude de TBG semble manquer de fond. Leurs constats sont sur un période très courte : du 18 au 11 avril. De plus les chiffres pris semble être ceux que Facebook donne en suggestion d’enchère. Ils sont donc très loin de représenter la réalité du marché.

    Cette étude semble plus être une réponse aux études précédentes qui annonçaient une augmentation du CPC sur Facebook, qu’une véritable preuve que les CPC ont perdu 40%