4 Choses Que Vous Pourriez Ne Pas Savoir Sur Twitter

utilisation-medias-sociaux-telephone-internet-tablette

Compete a conduit récemment une enquête pour découvrir comment les consommateurs utilisaient les plateformes principales de médias sociaux et quel était l’impact du choix sur l’interaction avec les marques. Il en ressort les observations suivantes :

1. Les utilisateurs Twitter sont plus susceptibles de s’engager avec le service à travers un dispositif mobile (téléphone, tablette) que les utilisateurs d’autres plateformes de médias sociaux.

43% des titulaires d’un compte Twitter utilisent le service grâce à un téléphone portable contre respectivement 34% et 9% pour Facebook et LinkedIn.

utilisation-medias-sociaux-telephone-internet-tablette2. Twitter s’intègre avec d’autres médias utilisés par le consommateur. 17% des utilisateurs Twitter tweete au sujet d’​​une émission de télévision tout la en regardant. Ce fait illustre que de nombreux consommateurs interagissent avec de multiples formes de médias en même temps.

Il s’agit là d’une opportunité pour les professionnels qui souhaitent créer des campagnes publicitaires convaincantes à la télévision. Elles atteindront l’audience directe de la télévision et se développeront aussi à grande échelle une fois tweetées.

activites-effectuees-twitter3. Twitter est plus efficace pour entraîner des achats que Facebook. 56% de ceux qui suivent une marque sur Twitter ont indiqué qu’ils sont susceptibles d’acheter un produit de cette marque contre 47% qui « aiment » une marque sur Facebook. Ceci est une preuve supplémentaire que les professionnels du marketing peuvent créer du ROI avec Twitter en engageant les abonnés grâce à un contenu pertinent.

comparatif-utilisation-twitter-facebook4. Twitter est la plateforme préférée pour connaître l’arrivée de nouveaux produits. Alors que ceux qui suivent une marque sur Twitter et qui « aiment » une marque sur Facebook le font pour connaître les promotions et les autres produits gratuits disponibles, les adeptes de Twitter sont beaucoup plus susceptibles d’utiliser la plateforme pour connaître les mises à jour sur les futurs produits (de 84% à 60%).

motifs-engagement-twitter-facebook

A Votre Tour Maintenant !

Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Comment utilisez-vous Twitter et quelles sont les activités pour lesquelles vous avez le plus de succès ? Votre marché final utilise t-il Twitter ?

Source : Compete

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

8 commentaires

  • Petit Panda dit :

    C’est facile et rapide Twitter…que les actions d’achat soit plus importantes que Facebokk n’a réellement rien de surprenant. A grande société je collerais au moins 10 personnes pour gérer Twitter !

    MErci pour l’article

  • Chrys dit :

    Twitter est plus aisé à comprendre par l’usage, même si bien sur il a son propre fonctionnement et ses propres spécificités.

    Twitter, c’est publier facilement un contenu sans trop s’attarder sur les conditions de visibilité. On attrape un tweet parfois… presque par hasard.

    Tout le monde se sert assez facilement et globalement de Facebook pour un usage « mainstream », de profil à profil, type grand public ou privé. Mais le « Facebook professionnel », c’est une autre affaire : bien plus complexe et bien plus intéressant à gérer d’ailleurs avec des perspectives professionnelles assez alléchantes finalement.

    Publier sur Facebook, c’est s’attacher aux diverses conditions, droit et possibilité de diffusion du contenu, avec parfois ses travers et ses complexités. Plus contraignant finalement mais…. beaucoup plus attrayant d’un certain côté.

  • Isabelle dit :

    Merci Petit Panda et Chrys pour vos commentaires :)

    @chrys : la prise en main de Twitter peut être déroutante pour un débutant. Mais je te rejoins : augmenter la visibilité de ses infos sur Twitter et y faire du marketing est plus facile que sur Facebook :)
    En revanche, je suis pour l’établissement d’un plan marketing pour Twitter afin justement de « s’attarder sur les conditions de visibilité » (entre autres) ;)

    Facebook et Twitter sont principalement utilisés pour l’info même si Twitter fait figure de réseau de niche pour cette activité. Le taux de pénétration de Facebook parmi la population des internautes est bcp plus élevé que celui de Twitter. Toutes les entreprises ne sont pas encore sur Twitter, loin de là. Ce qui laisse de la marge pour de belles perspectives si Twitter arrive à se démocratiser auprès d’un plus grand nombre de PME et de TPE. Je pense que Twitter procèdera à des changements intéressants au cours de l’année à venir.
    A titre personnel, j’utilise Twitter avec succès pour promouvoir mon activité professionnelle, générer des leads, augmenter le trafic de mon blog etc …

  • Harold dit :

    Excellent, Twitter aurait donc un taux de conversion d’achat supérieur à Facebook. Néanmoins l’audience Twitter et Facebook ne sont absolument pas les mêmes en termes quanti et quali.
    Au final, je pense que cela dépend vraiment du secteur d’activité dans lequel on se trouve. Merci pour cet article !

  • Isabelle dit :

    Bonjour Harold, pourriez-vous préciser « l’audience Twitter et Facebook ne sont absolument pas les mêmes en termes quanti et quali. » ? Je pense qu’il y a des tendances générales. Par exemple : « 56% de ceux qui suivent une marque sur Twitter ont indiqué qu’ils sont susceptibles d’acheter un produit de cette marque contre 47% qui « aiment » une marque sur Facebook. » Et qu’à l’intérieur de cette tendance, il existe des variations en fonction du type de clientèle (B2B, B2C), de l’industrie (e-commerce, médias etc …) etc :)

  • Harold dit :

    @Isabelle Bien sur ! :) De ce dont j’ai pu faire l’experience, l’audience issue de Twitter est souvent beaucoup plus ciblée que celle de Facebook.

    Je me l’explique par le fait les « liens » Twitter se construisent principalement autour de réseaux « d’intérêts communs ». Il ne faut pas oublier que Twitter est tout simplement un formidable outil de veille.

    A l’inverse, Facebook a un potentiel pour générer un flux d’audience plus important, mais le mode de diffusion plus… viral rend l’audience moins qualifiée, plus diffuse. C’est comme se retrouver en homepage d’un DiggLike. On se retrouve avec des centaines de visites d’un coup, ça fait du bien aux statistiques, mais pas de commentaires, pas d’interactions et pas (ou très peu) de leads…

    D’où ma vision de deux types d’audiences très différentes… Mais au final, qui se complètent très bien ! :)

  • Elise dit :

    Je suis aussi de l’avis d’Harold concernant l’approche de Twitter et Facebook qui s’adapte selon son secteur d’activité.
    Aujourd’hui Twitter est davantage orienté BtoB que BtoC et il est moins évident de s’adresser à un public BtoC pour promouvoir ses produits via ce réseau et de s’assurer de créer du ROI.
    Même si Facebook reste plus complexe parfois dans son utlisation (et ses nombreux changements), il a je pense un effet plus « viral ».

  • Isabelle dit :

    Merci Harold pour ces précisions :)

    Merci Elise pour avoir partagé votre avis avec nous :)