Facebook : les publications implicites des applications tierces dépréciées

changement-algorithme-facebook

Prochainement, vous verrez moins d’activités de vos amis dans le fil d’actualité quand ils écoutent une chanson sur Spotify, épinglent sur Pinterest, viennent de parcourir 10 km via Runtastic.com ou encore ont atteint un niveau sur Candy Crush.

En effet, Facebook vient d’annoncer hier un nouveau changement d’algorithme : « Nous avons constaté que les histoires partagées explicitement via des applications tierces sont généralement plus intéressantes et obtiennent plus d’engagement dans le fil d’actualité que les histoires partagées à partir d’applications tierces sans action explicite. Nous avons également entendu dire que les gens se sentent souvent surpris ou confus par les histoires qui sont partagées sans action explicite au préalable.

Dans les prochains mois, nous continuerons d’accorder la priorité aux histoires explicitement partagées à partir d’applications tierces dans le fil d’actualité au détriment des histoires implicitement partagées ».

changement-algorithme-facebook

En résumé, une histoire automatiquement créée dans le fil d’actualité sans intervention de votre part lorsque vous écoutez une chanson via Spotify perdra en visibilité dans le fil d‘actualité. Alors qu’une chanson que vous partagez manuellement via Spotify recevra une meilleure visibilité.

Mais me direz-vous, qu’en est-il des publications partagées automatiquement depuis Hootsuite par exemple? D’après ce que je comprends de ce changement d’algorithme, leur distribution dans le fil d’actualité ne devrait pas être affectée.

Question : que pensez-vous de ce changement d’algorithme ?

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

7 commentaires

  • Stéphane dit :

    Pourquoi Hootsuite serait-il épargné alors qu’il est possible de faire d’automatiser des publications depuis un flux RSS, soit sans action explicite ?

  • Laurent dit :

    @Stéphane:
    Peut-être parce qu’au contraire d’une publication automatisé Spotify (qui non seulement partage les goûts musicaux d’un individu mais surtout fait la promotion d’une marque), une solution comme Hootsuite permet à des utilisateurs humains de gérer leurs activités sociales (qu’ils soit un individu ou une marque qui aurait une page fan) et nécessite l’intervention manuelle d’une personne pour son utilisation – même si ça se limite à une configuration de publications depuis un flux-.

    Enfin la suite nous en diras plus !

  • Bonjour, lorsque vous installez une application sur Facebook, celle-ci récupère souvent votre accord pour publier en votre nom. Vos amis voient donc dans leur fil d’actualité que vous avez écouté une chanson sur Spotify etc., *sans qu’il y ait une action de votre part quand à l’affichage de cette histoire*. Cela peut être apparenté à du spam pour certains utilisateurs.

    Facebook indique que les publications que vous partagez *volontairement* via une application ne seront pas dépréciées par l’algorithme. Je comprends donc que sont concernées les applications de type Spotify mais aussi les applications de programmation telles que Hootsuite.

  • Isabelle, je ne comprends pas bien ton point de vue. Dans l’article tu écris:

    « D’après ce que je comprends de ce changement d’algorithme, leur distribution dans le fil d’actualité ne devrait pas être affectée. » Donc hootsuite pas affecté.

    Puis tu dis dans ton dernier commentaire:
    « Je comprends donc que sont concernées les applications de type Spotify mais aussi les applications de programmation telles que Hootsuite. »
    Donc hootsuite affecté.

    Pour ma part, la manière dont je perçois le truc c’est que tout ce qui est automatisé sera déprécié par rapport à ce qui ne l’est pas. En somme, Facebook se cale sur Google+ sur ce point.

    • Bonjour Christophe, avant le dernier commentaire, tu pouvais aussi lire : « Facebook indique que les publications que vous partagez *volontairement* via une application ne seront pas dépréciées par l’algorithme. »

      Pour résumer, une actualité créée via Spotify implicitement = sanction. Une actualité créée volontairement via Spotify = non sanctionnée.

      Est-ce que c’est plus clair ? :)

  • Perso je trouve que c’est une bonne chose.
    Ca fait peut-être du bien à l’égo de montrer des instantanés de vie partagés automatiquement, mais clairement ceux qui lisent cette information s’en tapent.
    On est toujours dans le décalage entre l’offre et la demande. A cause de ces applis, l’individu commence à raisonner exactement comme un site e-commerce qui fait du push au lieu du pull.

  • Et voilà la confirmation d’un représentant de Facebook à InsideFacebook.com. Les applications telles que Hootsuite ne sont pas concernées :)

    « A Facebook spokesperson explained to Inside Facebook that this does not effect scheduling and post management apps, such as Hootsuite -> « The announcement has to do with the way Open Graph apps share implicit stories back to Facebook. For example, a music app sharing each song you listen to in the app back to Facebook once you’ve agree to let it do so.
    This doesn’t have anything to do with Page posts or changes to how those are displayed in News Feed » ».
    http://www.insidefacebook.com/2014/05/28/facebook-news-feed-algorithm-change-only-affects-open-graph-actions/