Découvrez les 6 Derniers Changements de l’Algorithme de Facebook

Par 8 septembre 2015Social Media

La visibilité des publications sur Facebook est déterminée par un algorithme qui analyse de nombreux paramètres afin de distribuer dans le fil d’actualité les mises à jour les plus pertinentes pour chaque utilisateur. En vue d’en étudier les impacts sur votre page Facebook, je vous propose de découvrir les 6 changements d’algorithme qui ont eu lieu en 2015.

1. La chasse aux hoaxes

Assimilés à du spam, Facebook prend pour cible les hoaxes en réduisant la distribution dans le fil d’actualité des publications relatives à des scams (« Cliquez ici pour gagner à vie du café ») ou des canulars (« un homme aperçoit un dinosaure sur les monts de l’Utah »).

facebook-hoaxes

Les utilisateurs ont la possibilité de dénoncer ces publications par l’intermédiaire d’une fonctionnalité présente en haut à droite lors du passage de la souris.

reporter-facebook-hoax

Les publications (texte, lien, photo, vidéo) ainsi signalées mais aussi supprimées par de nombreuses personnes deviennent moins visibles dans le fil d’actualité. De plus, les publications reçevant beaucoup de signalements sont annotées avec un message d’avertissement qui indique que beaucoup d’utilisateurs Facebook les ont dénoncé.

Conséquences pour les marques?

Si votre entreprise ne publie pas de scam ou de canular, vous n’avez rien à craindre. Fort heureusement, très peu de pages ont recours à ces pratiques.

2. Plus de contenu des amis et moins des pages

Le réseau social apporte 3 mises à jour à son algorithme: la présentation de publications dans le fil d’actualité des utilisateurs qui ne reçoivent pas beaucoup de contenu, la mise en avant des publications en haut du fil d’actualité des amis – en particulier pour les personnes qui ont de nombreuses connexions sur leur profil – et moins de « comment stories » soit l’affichage en haut du fil d’actualité des publications qui ont reçu une mention J’aime ou un commentaire des amis.

algorithme-facebook

Conséquences pour les marques?

Le 2ème changement est le plus susceptible d’impacter les marques. Si vous avez remarqué une différence sur vos publications, la solution est toujours et encore de publier du contenu pertinent pour votre audience afin de créer et maintenir de l’intérêt pour vos mises à jour.

Pour aller plus loin: « Facebook: plus de portée pour les amis et moins pour les pages« .

3. La prise en compte du critère temps

Jusqu’à présent, Facebook étudiait essentiellement – mais pas seulement – des critères liés à l’engagement pour déterminer la pertinence d’une publication, soit les mentions J’aime, les commentaires et les partages.

Le réseau social prend désormais en compte un nouveau facteur, à savoir le temps passé à lire une histoire. En effet, suite à une étude, Facebook est parti du constat qu’une publication pouvait être intéressante pour un utilisateur sans que pour autant il ait envie d’effectuer une action d’engagement.

critere-temps-facebook

Conséquences pour les marques?

Facebook informe qu’il n’y aura pas d’importants changements dans la distribution des publications des pages. Il est à noter d’ailleurs que les exemples présentés dans l’annonce officielle concernent des publications de profils et non de pages.

Cependant, si ce critère venait à être appliqué aux publications des pages, ce sont sans doute les « Instant Articles » (pour les éditeurs) et les articles de Facebook Notes (pour les profils et les marques) qui bénéficieraient le plus de cette mise à jour.

Pour aller plus loin: « Mise à jour algorithme Facebook: le temps passé à lire une histoire« .

4. La prise en compte des actions pour les vidéos

Facebook va maintenant au-delà de l’analyse des critères historiques d’engagement pour les vidéos et intègre ainsi d’autres actions soit par exemple le fait d’augmenter le volume ou d’agrandir la taille d’une vidéo.

Cette mise à jour s’appuie sur la même constatation que la précédente: un utilisateur peut trouver une vidéo intéressante sans forcément souhaiter l’exprimer via une action d’engagement publique.

video-facebook

Conséquences pour les marques?

Là-encore, Facebook précise que cette mise à jour ne devrait pas apporter de changements significatifs dans la distribution de ce format.

Je suppose cependant que les entreprises qui auront le rapport pertinence des vidéos/public ciblé le plus fort seront les plus à même de tirer profit du présent enrichissement de l’algorithme de Facebook.

Pour aller plus loin: « La visibilité des vidéos sur Facebook dépend aussi des actions maintenant« .

5. De la pondération de l’action « masquer une publication »

Facebook explique ici qu’un petit groupe d’utilisateurs cache un grand nombre de publications sur le fil d’actualité, et ceci même s’il a aimé ou commenté ces publications. Rappelons que le fait de cacher une mise à jour est une action prise en compte à titre de retour négatif. De ce fait, elle impacte négativement la distribution de la mise à jour en question et des suivantes.

Pour remédier à cette situation, le réseau social a décidé de ne pas attacher autant d’importance à ce signal pour ce groupe de personnes et de leur servir des publications davantage susceptibles de leur plaire.

masquer-publication-facebook

Conséquences pour les marques?

Bien qu’il soit possible que le nombre d’histoires masquées augmente, Facebook ne prévoit pas d’impact conséquent pour les pages.

6. Quand les utilisateurs reprennent le contrôle de leur fil d’actualité

Facebook met à la disposition des utilisateurs de nouveaux outils pour choisir les profils et les pages dont ils souhaitent voir plus d’histoires en haut de leur fil d’actualité, et ceci indépendamment des publications que l’algorithme a sélectionné.

qui-afficher-en-premier-facebook

preference-fil-actualite-facebook

Conséquences pour les marques?

Il s’agit d’une très bonne initiative qui permet aux utilisateurs de reprendre le contrôle de leur fil d’actualité, ce qui était une attente très forte, formulée par la communauté. Cependant, les utilisateurs lambdas ayant plutôt l’habitude de laisser la configuration par défaut, il n’est pas sûr que cette fonctionnalité soit largement utilisée par cette audience.

Dans tous les cas, il est fort à parier que ce sont les pages apportant le plus de valeur ou celles avec l’affinité la plus forte qui seront sélectionnées et dont le contenu s’affichera en haut du fil d’actualité.

Pour aller plus loin: « Facebook vous permet de choisir ce que vous voyez sur votre fil d’actualité – malgré l’algorithme« 

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

3 commentaires

  • Manu dit :

    Merci pour cet article.

  • Tom Maccario dit :

    Merci pour l’article. Très intéressant comme d’habitude

    Je me suis aussi rendu compte d’une autre chose: il est possible qu’Edgerank prennent en compte également la géolocalisation. Je m’explique: j’ai un ami sur FB avec qui j’ai très peu d’interaction, donc un reach organique très faible et je ne vois quasiment pas ses posts. Or, cet été, il a posté un article d’un journal dont le sujet était le lieu dans lequel je me trouvais et visiblement Facebook a donc fait le lien entre ma position et la sémantique utilisée dans le post et hop, elle est apparue sur ma timeline comme par magie !