Faut-il choisir Facebook ou Youtube pour la publication de vos vidéos?

Par 6 janvier 2015Social Media
videos-facebook-une

Si comme moi vous avez pris quelques vacances en cette fin d’année, vous avez peut-être manqué une nouveauté concernant votre page Facebook. En effet, cette dernière disposera prochainement d’une rubrique améliorée pour les vidéos que vous uploadez directement sur la plateforme … qui n’est pas sans rappeler ce qui se fait déjà sur les chaînes Youtube.

Dans le présent billet, j’aborderai les points suivants: Quelles sont les caractéristiques de cet espace vidéo revisité? Comment Facebook a développé l’utilisation et la consommation de vidéos sur sa plateforme? Devez-vous maintenant publier vos vidéos sur Facebook ou Youtube?

1. Onglet « Vidéos » de Facebook: quelles nouveautés?

Actuellement, le contenu de l’onglet « Vidéos » des pages Facebook ressemble à ça.

videos-facebook
Comme indiqué sur TechCrunch, certaines pages Facebook bénéficient déjà de la nouvelle version. C’est le cas par exemple pour ABC News où l’on peut découvrir en premier plan une vidéo « A la une ». Elle occupe toute la largeur de l’onglet avec la description et le module de commentaires consultables en glissant la barre de défilement vers le bas.

videos-facebook-une
videos-facebook-une-commentaires

Cette vidéo « A la une » est suivie ensuite par les playlists soit des vidéos classées par rubriques, comme sur Fox News.

facebook-video-youtube-playlists

A titre comparatif, voici maintenant la chaîne Youtube du New York Times.

chaine-youtube
Difficile de ne pas y voir une certaine ressemblance.

2. Facebook et la vidéo

Les efforts de Facebook pour développer l’usage et la consommation de vidéos directement uploadées sur la plateforme remontent à 2013, avec la sortie des vidéos auto-play, soit le démarrage automatique des vidéos dans le fil d’actualité.

Puis, les annonces vidéo sont proposées d’abord auprès d’un petit groupe d’annonceurs aux USA en mars 2014 et deviennent disponibles dans d’autres pays en mai 2014, y compris en France.

Afin de permettre à toutes les marques de mesurer leurs résultats, de nouvelles métriques pour les vidéos sont ajoutées dans le module statistiques en mai 2014.

metriques-videos-facebook

En juin 2014, Facebook indique que 2 fois plus de gens regardent des vidéos sur la plateforme par rapport à il y a six mois. Le réseau social annonce aussi un changement d’algorithme sur sa plateforme ayant pour objectif de distribuer plus de vidéos publiées par des utilisateurs et des pages dans le fil d’actualité.

Comme toujours chez Facebook, le critère d’engagement prévaut afin de sélectionner seulement les vidéos les plus pertinentes pour chaque utilisateur en fonction des interactions (mentions J’aime, commentaires, partages) mais aussi du temps de visionnage d’une vidéo dans ce cas.

En octobre 2014, Socialbakers publie une étude montrant que les publications avec des vidéos uploadées directement sur Facebook sont en augmentation et ont connu un pic de croissance de 50% entre mai et juillet 2014.

Les résultats montre aussi que le partage des vidéos Youtube chute à partir de mars 2014. Et aujourd’hui en 2015, on peut se demander s’il n’y a pas plus de vidéos directement uploadées sur Facebook que de vidéos Youtube.

comparatif-video-facebook-youtube

3. Facebook ou YouTube pour vos vidéos?

L’étude de Socialbakers met en évidence que YouTube est en train de perdre un canal de distribution majeur. Cependant, choisir entre ces 2 plateformes – si choix il y a par exemple pour des raisons d’insuffisance de ressources – est une décision qui ne peut pas être prise sur les seuls résultats présents. Il me semble important de comparer par exemple la progression mensuelle du nombre d’heures de vidéos visionnées sur les deux plateformes. Par ailleurs, quel est le pourcentage de vidéos identiques uploadées sur les 2 plateformes maintenant? Suite à la modification d’algorithme de juin 2014, il me parait logique que les entreprises privilégient l’upload direct de vidéos sur Facebook au détriment des liens Youtube. Combien de ces vidéos sont aussi publiées directement sur Youtube?

YouTube continue à bénéficier d’un avantage incontournable. Racheté en 2006 par Google, les vidéos YouTube occupent une place dominante dans les résultats de la recherche. Par ailleurs, la plateforme est beaucoup plus aboutie pour accompagner les entreprises dans la création, l’optimisation et la découverte de vidéos. Autant de domaines dans lesquels Facebook ne suit pas – pour l’instant.

1. La recherche d’informations est un des points faibles du réseau social. Les publications sont découvertes principalement sur le fil d’actualité et il n’existe pas encore vraiment de fonctionnalités efficaces pour découvrir autrement des informations. Facebook possède un produit fantastique qu’est le « Graph Search » mais il n’est pas disponible en version française actuellement. De plus, il n’est pas possible – pour le moment – de trouver des vidéos par son intermédiaire. La recherche sur hashtag ne fonctionne pas avec tous les mots-clés utilisés/créés. Et là encore, les trending topics sont proposés seulement en anglais dans certains pays.

2. La création et l’optimisation de vidéos. Facebook ne possède pas de module pour éditer les vidéos, contrairement à Youtube qui offre un gestionnaire de vidéos permettant de monter des vidéos, ajouter un watermark ou des sous-titres, adjoindre des mots-clés, choisir une miniature, proposer différents formats (HD etc.) …

3. La consultation directe des pages Facebook. Le chiffre suivant date un peu maintenant mais moins de 10% des utilisateurs qui deviennent fans d’une page Facebook reviennent dessus. S’il est encore exact aujourd’hui, on peut donc supposer que le nouvel onglet Vidéos ne sera pas visité sur une base régulière. Est-ce que le développement de la vidéo sur Facebook créera de nouveaux comportements concernant la consultation de cet onglet?

4. Conclusion

Facebook concurrence de plus en plus Google. Aujourd’hui, nous assistons au redesign d’un espace qui ressemble aux chaines Youtube mais qui pour l’instant n’apporte pas les mêmes fonctionnalités. Demain, Facebook permettra la recherche sur des publications publiques (y compris des pages) et donc des liens à partir de mots-clés via le « Graph Search », son moteur de recherche interne. Domaine dans lequel Google a régné jusqu’à présent.

Il me semble judicieux de continuer à utiliser Facebook et Youtube conjointement. Ces 2 plateformes présentent chacune des avantages intéressants et parfois différents: audiences importantes,  publics différents, fonctionnalités pertinentes pour l’un etc.

La question de la stratégie éditoriale se pose toutefois, avec la nécessité de différencier une partie des contenus publiés sur chaque plateforme.

Un exemple intéressant nous vient d’ABC News sur sa page « ABC World News Tonight with David Muir » comme l’a constaté Martin Beck. En effet, ce média a inauguré le FaceCast, soit un court bulletin créé spécialement pour Facebook. Il s’agit d’une vidéo quotidienne (jours ouvrés) d’une minute qui « présente les principales nouvelles du jour et de sujets tendances pris dans les coulisses du siège ABC News à New York. »

facecast-videos-facebook

MAJ 10/01/15

Socialbakers vient de compléter son étude portant sur l’intégralité de 2014. Les vidéos Facebook sont désormais plus nombreuses que les vidéos Youtube sur la plateforme.

videos-facebook-youtube-socialbakers-2014

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

9 commentaires

  • Merci pour ce billet Isabelle. Une question à poser est celle de la différenciation des objectifs vidéos des marques. N’oublions pas que le nombre de vues n’est pas forcément le marqueur le plus pertinent, notamment pour le B2B. Le nombre et la pertinence des commentaires peut être un objectif clé, et on sait que YT a de grosses lacunes sur ce point. Je rejoins à 100% ta conclusion : il s’agit désormais d’adapter son contenu vidéo à chaque espace.

  • Article très intéressant. On voit remarque que ce phénomène touche seulement les contenus d’information/news pour le moment. Qu’en est-il des clips musicaux qui pourraient être directement publiés sur les pages fans des artistes ? à venir !

  • Facebook, une fois de plus, fait tout pour garder l’internaute a l’intérieur de Facebook et c’est bien la son plus grand défaut
    quand vont ils comprendre qu’ils ont tout a gagner a s’ouvrir vers l’extérieur ?
    quand on fait un recherche sur un sujet (je ne parle pas de video de chatons qui dansent hein ;-) ) on la fait naturellement sur Google search et comme de bien entendu, les grands absents sont les resultats de recherche de tout ce qui se trouve dans Facebook

    Donc ou, YouTube reste le canal a privilégier quitte a faire une copie Facebook pour Facebook pour tenter de grappiller un peu de reach qui fait tant défaut pour le moment

  • L’idéal n’est-il pas d’uploader la vidéo sur Facebook pour Facebook et sur YouTube pour tous les autres réseaux ?

  • Je crois que Twitter prépare aussi un outil sérieux pour la vidéo. L’article est bien écrit car il permet vraiment de prendre la mesure d’un web cloisonné à venir. On retrouve la même tendance dans le domaine du hardware. Je ne pense pas qu’il faille un jour « choisir son camp » mais en effet plutôt s’adapter en fonction de son audience, son contenu. Néanmoins, cela fait toujours plus de travail, à quel prix ?

  • Mick dit :

    Le plus intelligent serait de publier sa vidéo sur YouTube pour la partie « SEO/Référencement » et de partager le lien sur Facebook. A l’inverse, une vidéo publiée sur Faceboko ne bénéficiera pas du côté référencement. YouTube appartient à Google et prend les vidéos en compte pour le référencement…