La Position D’un Lien Dans Un Tweet Affecte Le Taux De Clics [Etude]

Par 28 octobre 2011Social Media
twitter-lien-position-tweet-ctr

Savez-vous quelle est la meilleure position dans un tweet pour inclure un lien destiné à favoriser le plus de clics ? Au début, à la fin ou au milieu ?

Dan Zarrella apporte un élément de réponse avec sa dernière étude sur ce sujet. En effet, il a analysé au hasard quelques 200 000 tweets contenant un lien raccourci avec le service Bit.ly. Il a ensuite utilisé l’API de Bit.ly pour calculer le taux de clics soit le nombre de clics sur un lien divisé par le nombre d’abonnés du compte émetteur. Enfin, il a étudié la position du lien dans le tweet ainsi que le CTR obtenu pour ce tweet.

La réalisation d’une carte thermique ou de points chauds (« heat map ») permet de visualiser le résultat obtenu. Et il semblerait donc que le meilleur endroit dans un tweet pour inclure un lien se situe à peu près à 25% de la longueur du tweet (« about 25% of the way through the Tweet »).

twitter-lien-position-tweet-ctrBasé sur votre expérience, êtes-vous d’accord ou pas avec ce résultat ?

Source : DanZarrella.com

Pour plus de nouveautés sur Twitter, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSS. Et bien sûr, rejoignez-moi sur Twitter :)

Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous :)

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

10 commentaires

  • Alexandre dit :

    Je suis surpris par ce résultat. Il faut que je fasse un test. Comment on peut mettre un lien à 25% de la longueur du Tweet? La phrase donnerait quoi?
    Chiffres clés bit.ly/fdf4f de l’e-commerce au T2 2011 ? Ca gène la lecture. Comment on peut cliquer sur un lien sans avoir lu le tweet ?

  • Mathieu dit :

    Etude à prendre avec des baguettes à mon avis car comme vous le savez le sujet/l’accroche du tweet fait le CTR. Or Dan ne dit pas dans son étude s’il a étudié des tweets de même thématique.

    Non ?

  • Kerweb dit :

    Je pense qu’on parle surtout en terme de moyenne, ce qui fausse un peu le résultat à mon avis.

    Je me souviendrais toujours de cette phrase de mon prof de stat : « Un statisticien peut avoir la tête dans un four et les pieds dans la glace, et dire qu’en moyenne tout va bien. »

    Bref, pas vraiment convaincu de la pertinence de placer un lien à « 25% » (sans compter le temps passé à générer un tweet pour placer idéalement le lien).

  • Antoine dit :

    Je suis de l’avis de Mathieu, ce test n’est pas pertinent car il ne prend pas en compte le contenu du tweet. Un test sur des tweets identiques en variant la place du lien serait plus fiable à mon sens (même s’il y aurait encore des paramètres pouvant fausser le test).

  • La position du lien parait surprenante en effet.

    Mais en réfléchissant bien, on peut imaginer que le premier quart du tweet correspond à un  » @utilisateur  » et dans ce cas tout s’explique : quand on s’adresse à moi personnellement, j’ai tendance à cliquer plus facilement. L’explication du tweet venant après le lien, la moyenne du lien à 25% du tweet parait plausible, voire même logique.

  • marjev dit :

    25%, cela pourrait correspondre à :
    RT @machin [lien] Titre de l’article en question / éventuelle remarque.

    J’aurais pensé qu’un lien en fin de tweet était plus efficace. Sans trop de #hashtag autour pour qu’on distingue bien le lien…

    Sinon j’aime beaucoup la citation de Kerweb à propos du statisticien ! En effet, il faut toujours faire attention aux moyennes.

  • Bonjour, merci à tous pour vos commentaires :)
    Je rappelle que cette étude porte sur la position du lien dans le tweet et non pas sur l’efficacité du titre, le nombre de caractères etc …

  • Francois dit :

    Vraiment pas certain non plus. Pour moi, les liens au milieu des phrases gène ma lecture et je m’attend plutôt systématiquement à trouver les liens en fin de phrase.

  • Eric dit :

    Bonjour, résultat effectivement surprenant, on est tellement habitué à avoir les liens – surtout raccourcis – en fin de phrase.

    Un paramètre à ne pas omettre serait-il le langage utilisé pour le tweet? en effet, un français réagira peut-être différemment sur la « structure » du tweet?

    D’un autre côté, je trouves intéressant ce « changement » de position du « call-to-action », après tout, la meilleure recette n’est-elle pas de changer les habitudes?

  • Amélia dit :

    Le résultat semble en effet surprenant.

    Après, comme le dit Eric, nous sommes habitués à ce que les tweets soient structurés selon le schéma classique : titre – lien – voire une mention ou l’intitulé « RT » situés au début ou à la fin. Bousculer ces repères reviendrait à bousculer un ordre « naturellement » instauré par les utilisateurs. Je doute, de ce fait, que ces changements puissent réellement être impactant sur une communauté de « twittos » aux mœurs bien établies.

    Les deux cas ne sont pas forcément comparables, mais lorsqu’on voit la manière dont les membres de Facebook accueillent les nouvelles fonctionnalités du réseau on en revient plus ou moins à la même problématique « d’habitude ».

    De plus, 25% ok, mais ca veut dire tout et n’importe quoi, et surtout comme le souligne très justement Marjev ca sous entend une certaine gêne dans la lecture.

    Je reste convaincue que, peu importe la position du lien, à 25% ou à la fin, tout se joue dans le choix du titre. Le bon titre. Celui à définir en fonction des intérêts de sa communauté.