La Recommandation De Produits Demeure Faible Sur Les Réseaux Sociaux

methodes-communication-recommendations-produits

Les médias sociaux sont une destination où l’on discute de marques. Mais le digital en général, y compris ce type de médias donc, n’est toujours pas le premier choix des acheteurs lorsqu’il s’agit de parler de marques.

Une enquête de décembre 2010 effectuée par Colloquy montre que d’autres méthodes de discussions plus traditionnelles sont préférées aux réseaux sociaux par les consommateurs. La conversation en face-à-face constitue le canal n°1, même chez les jeunes adultes.

Le support digital le plus utilisé pour les discussions sur les produits demeure le téléphone portable – lorsqu’il est utilisé pour des conversations et par pour l’envoi de SMS. Seulement 35% de la population totale, et 56% de la population des jeunes adultes, parlent de produits et de services sur les sites sociaux.

methodes-communication-recommendations-produits

Dans le même temps, la recommandation de produits par les consommateurs pourrait être en déclin. L’ étude de Colloquy suggére que la raison d’une baisse de près de 20 points de la part des répondants qui disent qu’ils recommandent souvent des produits ou services à des tiers est dûe à la récession économique. Les consommateurs à court d’argent sont moins susceptibles d’acheter de nouveaux articles.

pourcentage-consommateurs-us-recommandent-produits-souvent

Si les conversations sur les marques en général sont en baisse, il se pourrait que cela entrave la croissance des conversations sur le web social. Des recherches antérieures suggèrent que le chiffre pour la discussion de produits sur les réseaux sociaux a été inférieur d’au moins un tiers depuis un certain temps. Une enquête d’avril 2010 réalisée par ROI Research révéle que 33% des utilisateurs de Twitter ont partagé des opinions sur des produits chaque semaine. Environ un cinquième des utilisateurs de Facebook en a fait de même. Un sondage d’Harris effectué aussi en avril montre que 19% des utilisateurs américains des médias sociaux ont émis des commentaires et des recommandations sur des produits. Dans le même temps, les études mettent régulièrement en avant des chiffres allant de 70% à 80% pour les discussions en tête-à-tête.

La large utilisation des médias sociaux et la nature virale des discussions implique que la recommandation de produits sur des services tels que Facebook et Twitter vaut encore la peine d’être favorisée, mais les professionnels du marketing doivent se rappeler que la plupart des conseils formulés par le bouche-à-bouche sont encore invisibles – et non traçables – dans le cadre de conversations quotidiennes des consommateurs.

Traduction : Emarketer

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.