Quel Est Le Taux D’engagement Moyen D’une Page Facebook ?

Par 19 septembre 2011Social Media
taux-engagement-page-facebook

Le taux d’engagement d’une Page Facebook mesure l’interaction (les « J’aime » et les commentaires sur les statuts) entre une marque et ses fans. Il s’agit d’un indicateur plus pertinent que le nombre seul de fans d’une Page dans la mesure où il est révélateur d’une communauté active … avec des fans « qualitatifs » qui souhaitent créer des relations sur le long terme avec une marque.

Un taux d’interaction élevé contribue par ailleurs à augmenter la visibilité des entreprises sur Facebook en mettant à la une du fil d’actualité le contenu publié par les Pages.

En tant que consultante social media, l’une des questions que mes clients me posent souvent est « quel est le taux d’engagement moyen recommandé pour une Page Facebook comme la mienne ? ».

Je conseille souvent un taux d’interaction de 0,5% comme un premier objectif à atteindre et je considère qu’un taux d’interaction supérieur à 1% est excellent.

Cependant, le taux d’interaction varie également en fonction du nombre de fans de la Page Facebook. Ainsi, on peut observer que plus une communauté est grande en terme de membres, moins le taux d’interaction est élevé.

L’une des dernières études à mettre en évidence cette corrélation est celle de Socialbakers. Les résultats présentés sont basés sur l’analyse du taux d’engagement moyen obtenu sur les statuts de plus de 9 000 pages Facebook.

Selon cette étude, le taux d’engagement moyen d’une Page Fan dont le nombre de fans est compris par exemple entre 0 et 10 000 est de 0,96%. Et comme le montrent les chiffres du tableau ci-dessous, il diminue au fur et à mesure que la communauté s’agrandit.

taux-engagement-page-facebookA Votre Tour Maintenant !

Quel est le taux d’engagement moyen de votre Page Facebook ? Est-il inférieur ou supérieur au chiffre correspondant observé pour une Page Facebook ayant le même nombre de fans ?

Source : Socialbakers

Connectez-vous avec Isabelle sur : Google Plus, Facebook, Twitter, Viadeo et Linkedin dès maintenant !

Si vous trouvez cet article intéressant, merci de participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous :)

 

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

8 commentaires

  • Bonjour, Isabelle. Je suis nulle en maths. Comment calcule-t-on ce taux d’engagement ? « Feedback sur les publications » / total des fans x 100 sur une période donnée ? Merci.

  • Re-bonjour ! J’ai trouvé la réponse dans un autre de vos articles : « Le taux d’engagement correspond au nombre moyen d’interactions totales sur les statuts d’une Page divisé par le nombre de fans sur les 30 derniers jours. » Suffisait de chercher… ;-)

    • Guest dit :

      Cette formule n’a aucun sens. À la limite on obtient un indicateur relativement intéressant en divisant ces interactions par le reach (et non pas le nombre de fans) mais ça reste une approximation.

  • Olivier Guillou dit :

    Bonjour,
    Taux d’engagement = Engagement Rate et pas Edge Rank (ER)… Car le titre de la colonne de droite du tableau peut prêter à confusion… ? non ?
    Merci encore pour toutes ces données.. ;-)

  • Romuald dit :

    Bonjour,

    S’il est évident que l’accroissement de sa communauté dilue le taux de participation, je pense néanmoins qu’il est possible de conserver un taux de participation assez fort dès lors que l’on ne cherche pas à entrer dans la « course aux fans ».
    Le fait d’étendre sa communauté peut se faire de façon qualitative et progressive : recruter 50 000 fans supplémentaires en moins d’un mois quand on en a 5 000 n’a pas d’intérêt à mon sens. Mieux vaut recruter lentement mais surement.

    Pour ma part, mon taux d’engagement est à 6,3% !

    Un autre paramètre important à prendre en compte est le nombre d’utilisateurs actifs/nombre de fans.

  • Steve dit :

    Je continue de penser que l’industrie ne fait que se tirer dans le pied en communiquant des chiffres pareils.
    Calculer des taux d’engagement sur le nombre de fans, en plus d’être dangereux pour la crédibilité du média, est faux. Lorsque l’on sait qu’en moyenne 7 à 10% des fans voient un contenu posté par une page, faire un calcul sur 100% n’a ni queue ni tête.
    Comment les 90-93% des fans qui ne voient pas le contenu pourraient interagir ?
    Calculer le taux d’engagement de cette manière c’est ainsi peut-être arriver à de mauvaises conclusions. Si mon taux d’engagement progresse de 0,2 points, ce n’est pas nécessairement parce que mon contenu était plus engageant. C’est peut-être aussi, parce que mon contenu a été plus vu. My 2 cents…

  • Oui le taux d’engagement décroit dès lors que la communauté prend de l’ampleur ; Les best-fans se délayant au fur et à mesure dans la taille de la nouvelle communauté.
    Mais comme le dit Romuald, ce n’est pas une fatalité !

    Dès lors que l’on prend garde à bien communiquer et à mettre en avant la communauté elle même, il est assez simple de conserver un bon taux d’engagement.

    Certes toutes les thématiques ne permettent pas de conserver d’énorme taux d’engagement. Mais si le storrytelling est fait intelligemment, le taux n’est jamais inferieur à 1%

  • Olivier : il s’agit bien du taux d’engagement (ER) :)
    Romuald & Laetitia : tout à fait d’accord avec vous :)