Comment les Marketeurs B2B utilisent le marketing de contenu en 2013 ?

marketing-contenu-2013

Lorsqu’on regarde la dernière infographie de LinkedIn, on apprend que 93% des marketeurs B2B utilisent le marketing de contenu et que 58% de ces professionnels projettent d’augmenter leur budget pour ce poste au cours de l’année prochaine.

S’agissant des plateformes utilisées pour la distribution de contenu, LinkedIn arrive en première position avec 91%, suivi par Twitter (85%), Facebook (81%), Youtube (73%) et Google+ (55%).

Parmi les tactiques préférées pour le marketing de contenu figurent : les plateformes social media (87%), les articles sur leur propre site web (81%), les eNewsletters (80%), les blogs (76%) et les évènements IRL (76%).

Les tops objectifs de ces professionnels pour la production de contenu sont la notoriété de leur marque (82%), la génération de leads (74%), l’acquisition de clients (71%), le leadership (68%) et l’engagement (64%).

Et lorsqu’ils sont interrogés sur la technique marketing qu’ils jugent la plus efficace, 70% d’entre eux choisissent les évènements IRL.

marketing-contenu-2013

Question : Etes-vous d’accord avec les résultats de cette étude ?

Source : Mashable.

Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu

Experte réseaux sociaux senior, Isabelle Mathieu accompagne des entreprises dans le développement de leur stratégie social media depuis 2010 (Sony, Etam, Meetic ...). D’une autodidacte à une professionnelle reconnue travaillant avec des entreprises du CAC 40, découvrez son histoire ici. Si vous voulez envoyer un message rapide à Isabelle, visitez sa page de contact.

3 réponses

  1. Bonjour,
    J’adore les gens qui reprennent une infographie ailleurs et ne prennent même pas la peine de la traduire ! ou d’y apporter la moindre valeur ajoutée par rapport à la publication d’origine …
    Ah, course au référencement, quand tu nous tiens !

    1. A la rigueur ca s’ appelle le partage… et tant que les articles sortis de l’ombre sont intéressants, où est le problème ? Et travailler dans le web sans lire l’anglais ça n’est plus possible aujourd’hui…

      1. J’interroge juste sur la valeur ajoutée de telles pratiques :):) voire sur l’intérêt qu’elles présentent ? pour le lecteur … pas pour le référencement ;)

Les commentaires sont fermés.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Email