banner ad

5 étapes pour écrire un article de blog en une heure top chrono

| 31 octobre 2013 | 19 Commentaires

Les entreprises qui écrivent chaque mois au moins un article de blog ont 73% de prospects en plus grâce à leur site internet par rapport à celles qui ne le font pas (étude Hubspot 2012). Pour attirer des visiteurs sur votre site, tenir un blog est un moyen très efficace, à condition de suivre quelques règles simples.

Trouver un sujet d’article de blog

Les questions de vos clients, de vos partenaires ou des personnes qui vous suivent sont une mine inépuisable !

Pas besoin de vous triturer les méninges, expliquez des choses qui vous paraissent simples et qui sont des questions que se posent les internautes que vous voulez attirer sur votre site. Vous pensez probablement que vos articles seront des lieux communs : ils en seront pour vous et vos confrères sans doute mais pour la majorité de ceux à qui vous vous adressez ils seront une aide précieuse et utile.

Pour un créateur de costume sur mesure, les séances d’essayage seront le moment idéal pour capter de nouvelles idées d’article à écrire :

  • « Peut-on mettre des chaussures marrons avec un costume bleu ? ».
  • « Quelle coupe est à la mode pour la veste ? ».
  • « Un noeud papillon pour un mariage, c’est assez chic ? ».

Dans ces cas-là, il est bon d’avoir un carnet avec un stylo ou pour les plus connectés d’entre vous, un smartphone avec l’application Evernote par exemple, qui vous permet de tenir à jour un carnet des idées de sujets d’articles accessible en ligne.

evernote

En second recours, vous pouvez vous appuyer sur l’actualité. Rendez-vous sur le site de votre quotidien préféré et prenez un article au hasard – oui oui, au hasard ! À quelques exceptions près, vous devriez pouvoir tourner le sujet traité dans l’article sous un angle qui correspond à votre cible.

Lors de la coupe du monde en Afrique du Sud, la société Pasta Party avait ainsi parlé de l’équipe de France de football moquée et raillée, en expliquant que pour leur remonter le moral, elle était prête à organiser des soirées rien que pour les joueurs en mal d’amour – du football aux rencontres entre célibataires. Vous voyez, tout est question d’angle !

Vous avez trouvé une idée de sujet d’article : 5 minutes top chrono !

Trouver un mot clé pour optimiser le référencement de votre article

L’objectif d’un article de blog ? Attirer de nouveaux visiteurs sur votre site internet. Pour qu’il remplisse son objectif, votre article doit être optimisé sur un mot clé en particulier, qui respecte ces 3 critères :

  • Un volume de recherches suffisant : pour déterminer facilement si ce critère est respecté, servez-vous du générateur de mots clés de Google Adwords pour voir si un nombre conséquent d’internautes tape ce mot clé chaque mois (sans inscription nécessaire)
  • Une adéquation avec ce que vous proposez :  vous vendez du maquillage pour le carnaval, si vous décidez de référencer votre article sur le mot clé « maquillage », vous allez aussi attirer des femmes à la recherche de maquillage … de femme, qui n’achèteront rien sur votre site et pour lesquelles vos efforts sont vains.
  • Une concurrence accessible : de la même façon, vous souhaitez apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche et donc passer devant d’autres sites. Si vous choisissez un mot clé trop concurrentiel (sur lequel des media ou des grands groupes ressortent par exemple) il y a peu de chances pour que votre contenu ne soit jamais lu. Une astuce consiste à choisir un mot clé sur lequel des sociétés de votre taille apparaissent dans les résultats d’une recherche sur ce mot clé.

redaction-contenu-mots-clés

Par exemple, pour « noeud papillon », la concurrence risque d’être assez relevée, vous pouvez :

  • Relever le défi !
  • Choisir un mot plus spécifique – avec probablement moins de volume de recherche par exemple « noeud papillon mariage »

Vous savez sur quel mot clé optimiser votre article de blog : 10 minutes !

Écrire le texte de votre article de blog

Écrivez sans complexe ! Le plus important est de produire du contenu au début : écrivez d’abord sans chercher à structurer, notez ce qui vous vient et une fois un texte suffisant disponible, commencez à regrouper et construire votre article.

Si les mots viennent difficilement, utilisez la technique des 3 points pincipaux :

a) Ecrivez les sous titres des 3 idées principales de votre article.

b) Rédigez l’introduction avec l’information la plus importante de votre article.

c) Faites la conclusion en indiquant bien ce que l’internaute doit faire à l’issue de sa lecture (commenter, aimer une page de réseau social, vous contacter …) – c’est ce qu’on appelle l’appel à l’action

d) Remplissez les trous des 3 paragraphes correspondant aux 3 idées principales

Pour que votre article soit considéré par les moteurs de recherche comme un texte conséquent et pertinent à prendre en compte, comptez entre 500 et 1000 caractères au moins. Rien ne vous empêche d’écrire plus !

C’est la partie la plus chronophage et qui demande qu’on soit bien concentré. En étant très mécanique et en se forçant à suivre une routine qui fonctionne bien, on peut tout à fait rédiger son texte en 40 minutes. Plus que 10 minutes !

Choisir une photo pour illustrer votre propos

Le web regorge d’espaces où l’on peut trouver des photos pour rendre un article de blog plus attrayant et plus dynamique.

On peut citer par exemple :

Les deux critères dont vous pouvez tenir compte au moment de choisir votre photo sont :

  • Les droits associés à la photo : avez-vous l’autorisation d’utiliser cette image à des fins commerciales (ou non) et quels crédits devez-vous afficher ?
  • Le caractère en contexte de la photo : vos visiteurs doivent pouvoir se mettre en situation en regardant la photo. Pour notre futur marié, un portrait en pied d’un marié avec un joli noeud papillon fera meilleur effet (en terme de conversion) qu’un noeud papillon dans une light box

Bonne nouvelle, les 3 outils présentés permettent tous de respecter le premier critère lorsqu’on se sert de leur recherche avancée, puisqu’ils peuvent filtrer les photos dont l’usage est autorisé à divers degrès. Pour la mise en situation des internautes, votre oeil sera le meilleur juge !

Un sujet, un mot clé, un texte et une photo = 55 minutes, on y est presque !

Publier et diffuser votre article pour qu’il soit référencé et repris

Il ne vous reste plus qu’à publier votre article sur votre blog.

Prenez soin de :

  • Le rélire une fois pour vérifier l’orthographe.
  • Aérer les paragraphes et utiliser les listes de puces.
  • Mettre les expressions importantes en gras.
  • Ajouter un appel à l’action en fin d’article : demande de contact, commentaire …

Enfin, une fois publié, vous pouvez diffuser le lien de votre article sur votre différents réseaux sociaux et même le partager au sein de l’une de vos communautés (groupe Viadeo ou Linkedin, partage direct avec un contact Twitter …). Cela devrait accélérer son référencement en particulier et augmenter sa capacité à attirer des visiteurs en étant partagé.

Une heure pas plus, c’est le temps que peut vous prendre la rédaction d’un article de blog si vous la rendez mécanique et très opérationnelle.

À vous de jouer !

Vous êtes convaincu ? Faites l’essai tout de suite et écrivez un article pour votre blog dès maintenant. Avec ces règles simples, il vous suffit de rester concentré et de vous montrer efficace.

Au sujet de l’auteur

Camille Blaise est directeur dans l’équipe qui développe Neocamino, un outil qui envoie des conseils de webmarketing personnalisés chaque semaine pour trouver des clients par internet.

Tags:

Catégorie: Blogging

Au sujet de l'auteur ()

Ce billet est écrit par un rédacteur invité. Vous pouvez consulter plus d'informations à son sujet à la fin de ce billet. Si vous souhaitez devenir rédacteur invité, merci de visiter la page correspondante : Devenez rédacteur.

Commentaires (19)

URL de rétrolien | Flux RSS des commentaires

  1. Pour ma part, je suis un peu sceptique à l’idée d’écrire un article en une heure. Mes articles les plus rapides ne me prennent jamais moins de 2 heures, je dirais que je tourne en moyenne entre 2 et 3 heures.

    En fait, tout dépend de la stratégie de contenu pour laquelle on préfère opter : quantité VS qualité. Les 2 ont des avantages et des inconvénients mais je préfère de loin la deuxième. C’est la raison pour laquelle je prends tellement de temps à écrire mes articles de blog.

    Sinon, j’utilise moi aussi Evernote pour jeter en vrac toutes les idées qui me passent par la tête. Ensuite je les laisse reposer et je rajoute des éléments de structure ou des points à aborder au fur et à mesure. Entre mon idée de départ et le moment où je me lance dans la rédaction de l’article à proprement parler, il s’écoule généralement une semaine.

    Bref, tout ça pour dire qu’une stratégie de contenu est très chronophage et demande une solide organisation si l’on veut éviter le syndrome de la page blanche. Mais, personnellement, je ne pourrais jamais écrire un article en une heure.

    Merci pour cet article !

    • John Doe dit :

      Je suis assez d’accord avec ça. Je rédige en général mes articles en moins d’une heure mais ça ne prend pas en compte les étapes de préparations. Les idées lancées sur une note d’iphone, les voix dans ma tête sous la douche et les plusieurs jours de maturation avant qu’un déclic ne s’opère et que ça coule (sans rapport avec la douche) tout seul.

      J’ai remarqué un truc curieux, je pense d’abord à une idée d’article, un sujet que je veux traiter et souvent le déclic intervient quand je trouve le titre de l’article.

      • Letilor dit :

        Je suis aussi d’accord avec ca. il me faut aussi plus d’1h pour ecrire un article. De plus moi je fais aussi les photos, donc faire les photos, les trier, les retouchées , mette le tag, les heberger, les mettre sur le blog, ca prend un temps fou. Puis ca depend de l’article certains s’ecrivent vite d’autres pas du tout car ils demandent plus de reflexion. Comme dis John Doe il y a aussi la préparations.

    • Camille Blaise dit :

      Bonjour à tous et merci pour vos commentaires :)

      Bien d’accord avec toi Geoffrey sur l’aspect quantité vs. qualité : on pressent chez Neocamino que les deux sont nécessaires et c’est ce que notre équipe webamarketing met en oeuvre chaque jour.

      Pour les articles ‘automatiques’, nous essayons vraiment d’entrer dans ce mode « sprint de rédaction » pour garder du temps et l’utiliser sur des tâches à plus forte valeur ajoutée – comme la rédaction d’un vrai article dense et intéressant.

      Au plaisir de vous retrouver ou de vous lire, dans un cadre ou dans un autre, en tout cas !

  2. Philippe DONNART dit :

    Tout comme Letilor, pour la photo cela peut prendre beaucoup plus que les 5 minutes mentionnées ici, surtout s’il faut la retoucher, l’optimiser pour le web. 1 heure c’est parfois le temps qu’il me faut pour trouver la photo qui fera l’affaire.

  3. Clarisse Maniguet www.propulzr dit :

    Je suis d’accord avec les autres commentaires. Si votre démarche de dédramatiser l’écriture d’un article de blog est tout à fait louable, attention aux effets pervers. En effet, dire aux gens qu’il est possible de rédiger un article de blog en 1h c’est les encourager à produire du contenu de mauvaise qualité. En effet comme l’a dit Geoffrey, soit on fait de la qualité soit on fait de la quantité mais rarement les 2. Je pense au contraire qu’il faut conserver un certain standard de qualité dans les contenus produits afin de préserver les effets bénéfiques de la stratégie de contenu. Pensez-vous réellement que vous allez pouvoir fidéliser vos lecteurs en postant certes de façon très régulière et rapprochée, mais du contenu qui ne sera pas fouillé, pas pertinent (il faut écrire pour sa cible et non pour soi donc il faut commencer par la connaître) voire recopié sur d’autres articles. Si vous leur dites qu’ils peuvent le faire en 1h ils ne chercheront pas à le faire en plus de temps et c’est dommage car pour qu’un article soit de qualité il faut laisser du temps à l’idée de base pour la faire mûrir et la nourrir d’autres sources avant de se lancer dans la rédaction. De plus il faut envisager la rédaction d’articles de blogs comme un outil de sa stratégie de contenu (qui sera une réflexion beaucoup plus vaste sur les outils à mettre en place afin de produire un contenu pertinent pour sa cible et ainsi leur être utile, engager une relation avec eux, gagner en notoriété, générer des leads en enfin obtenir de nouveaux clients). C’est un processus très long et chronophage dans lequel il faut s’engager avec un objectif de qualité et de respect de sa cible (si je pars en me disant que je dois être utile à ma cible si je veux les attirer alors je sais que je dois les traiter avec respect, une valeur que l’on avait un peu oubliée avec la communication traditionnelle). J’ai peur que cette notion soit mise de côté par les lecteurs de cet article qui vont privilégier la rapidité à la qualité. Je suis sûre que c’est quelque chose qui vous tient à cœur également et je ne voudrais pas que ces lecteurs passent à côté en se focalisant sur la promesse très alléchante du titre qui est de rédiger un article en 1h.

    • Camille Blaise dit :

      Bonjour Clarisse et merci pour votre réaction bien argumentée, de qualité pour le coup :)

      Je suis bien d’accord avec vous pour dire qu’un article de qualité aura une portée bien plus intéressante en terme de message. Je reste aussi persuadé que des articles courts et précis avec des angles bien choisis peuvent être écrits rapidement sans que leur valeur ne soit moindre, relativement, en terme d’intérêt pour le lecteur et de résultats pour le rédacteur.

      Bonne journée en tout cas et au plaisir d’échanger sur ces sujets !

  4. pka13 dit :

    Ce n’est pas du tout ma conception de la tenue d’un blog. Ce genre d’article est vraiment à bannir. Aujourd’hui ce qu’il faut c’est de la qualité. Il me faut plus de 5 heures pour rédiger un sujet dont je sois fier.

  5. Coline Piarulli dit :

    En effet ce genre d’article est bien pour optimiser son référencement sur des mots-clés bien spécifiques. Pour créé du contenu rapidement sur un nouveau blog afin d’améliorer le référencement, on peut aussi utiliser cette technique.
    Cependant, le contenu de fond de son site/blog doit proposer des articles pertinents, percutants avec un réel intérêt pour le lecteur et pour soi-même.
    En incitant trop les internautes à croire que tout le monde peut écrire n’importe quoi, cela voudrait dire que les rédacteurs web ne servent à rien et que leur métier ne nécessite pas de compétences particulières. Ce qui est complètement faux !

    • Aurélie Morin dit :

      Bonjour et merci d insister sur la pertinence des rédacteur web. Il me semble bien évidemment que tous n ont pas les compétences et le temps… Bien sur un article peut être redigé en une heure par celui qui en a l habitude mais on sait aussi que c est la multiplication du contenu qui optimise la visibilité et la notoriété . Aurélie. http://www.et-cetera.fr

  6. Verbiage dit :

    Finalement je suis davantage rassuré par les commentaires que par le contenu de l’article.
    Il y a un minimum de travail de réflexion, d’écriture, de mise en page qui me paraissent difficilement réalisables en 1 heure, si on entend produire de la qualité.

  7. isabellemathieu dit :

    Bonjour à tous et merci pour vos commentaires.

    S’agissant de mon expérience personnelle, j’écris des billets dont le temps de rédaction varie entre une et trois heures, en fonction de la nécessité de rechercher des informations : statistiques, exemples de page facebook, étude de cas etc.

    Ce que j’ai appris : c’est que plus on est expert sur sa niche, moins le temps de rédaction est important. De plus, il est possible de gagner en productivité en préparant des templates à l’avance ou en utilisant certaines méthodes de rédaction (comme suggéré par Camille). Enfin, plus on pratique, plus c’est facile.

    Ma référence sur ce domaine est http://michaelhyatt.com/

    J’ajouterai que :

    1° – Le plus important est de connaître les attentes de son audience. Sur Emarketinglicious, il y a beaucoup de billets courts dont le contenu est tout de même pertinent pour ses lecteurs : des chiffres sur les médias sociaux, des infographies, des annonces sur les nouvelles fonctionnalités Facebook etc.

    2° – Un blog d’entreprise peut très bien intégrer des billets courts dans sa ligne éditoriale : liste des produits les plus populaires, annonce d’un jeu-concours, présentation du dernier employé arrivé dans l’entreprise etc.

    En résumé, oui il est tout à fait possible de produire un billet en une heure qui trouvera écho auprès de son audience.

  8. Germain Tenthorey dit :

    De mon côté le temps de rédiger un billet tiens entre 1h et 1h30… Parfois il est plus sage de publier souvent mais un peu plus court, que rarement sous la forme d’un gros pavé.

    Il faut noter que lors d’approches détaillées qui nécessitent de la documentation… recherches etc… le temps alloué peut-être bien plus conséquent (je le vois bien lorsque j’oriente un billet sous forme de tutorial, le temps passé peut-être multiplié par 2 ou 3).

  9. Nofy Dræm dit :

    Je suis en partie d’ accord mais il faut savoir produire de la qualité tout en restant naturel. N’oublions pas que les articles sur optimisés sont ceux qui s’exposent facilement aux penalisations.

Laissez un commentaire

NOUVEAUTE : FORMATION FACEBOOK

NOS SERVICES

CE QU’ILS DISENT D’EMARKETINGLICIOUS

NOS PARTENAIRES

Wikio - Top des blogs - Marketing

Inscrivez-Vous A Ma Nouvelle Formation Facebook !

Apprenez comment acquérir des fans pour votre page Facebook et créer de l’engagement au sein de votre communauté ! Cliquez ici -> Programme et inscription

  • Date : lundi 26 mai 2014.
  • Lieu : Paris.
  • Prix : 899€ HT / Tarifs préférentiels.
  • Eligible OPCA et DIF.
  • Places limitées.
Lire les articles précédents :
Tweet-a-coffee : Offrez un café Starbucks via Twitter !

Offrir via Twitter un Latte expresso pure origine Ethopia ou un Pumkin Spica Latte à l’un de vos amis est...

Fermer