Augmentation constante de l’engagement sur Facebook [Etude]

Dans une interview accordée au Journal Du Net le 04/06, Laurent Solly, le DG de Facebook France, déclarait que l’engagement des personnes sur Facebook avait augmenté malgré la baisse de la portée. Une étude effectuée par AdAge venait illustrer ses propos.

Aujourd’hui, c’est au tour de Socialbakers de publier un rapport qui montre que les interactions ont augmenté sur une base constante entre aout 2013 et juin 2014. Notons que les résultats ont été obtenus après analyse de plus de 3 000 000 de pages Facebook. C’est un élément important à souligner car lorsqu’une étude sort en particulier sur la baisse « dramatique » de la portée, cela ne dérange pas souvent grand monde (médias et experts) qu’elle ait été effectuée sur un échantillon très réduit (ex : une centaine de pages Facebook).

augmentation-taux-engagement-facebook

Il semblerait toutefois que cette hausse profite davantage aux pages médias qu’aux pages de marques. Selon Socialbakers, ce résultat s’explique par le fait que les pages médias utilisent des méthodes de storytelling nouvelles et engageantes, en incorporant de nombreux éléments visuels et graphiques dans leur stratégie de contenu. Pour Socialbakers, si les marques ne peuvent pas publier en général autant d’actualités brandées, elles peuvent toutefois essayer de les raconter de manière plus captivante, en prenant exemple sur les pages médias.

taux-engagement-medias-marques-facebook

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

2 commentaires

  • Salut Isa, quel est ton avis sur toutes ces études/rapports qui sont faites sur le reach, la portée, le type de publication qui fonctionnent le mieux etc.. ? Car j’ai quand même l’impression qu’elles sont souvent un peu contradictoires. Du coup, on ne sait plus vraiment qui a tord, ou raison. On se sent un peu perdu.

    Ce qui ne serait pas illogique, afin que Facebook garde bien la main sur son algo (un peu comme Google finalement).

  • Bonjour Bastien, comme je l’ai déjà indiqué sur ma page Facebook, les résultats ne sont pas transposables à ta page. Idéalement, il faudrait que les études portent seulement sur des pages du même secteur d’activité que le tien et avec un nombre de fans proche.

document.addEventListener('om.Campaign.afterShow', function(event) { if (event.detail.Campaign.id == 'zjd3hxxogbfvmy2iz0rp') // your slug { var campaignID = 'om-'+ event.detail.Campaign.id; var campaignHeight = document.getElementById(campaignID).offsetHeight; var fixedElement = document.getElementById('top'); //give ID for your fixed element fixedElement.style.top = campaignHeight + 'px'; } }); document.addEventListener('om.Campaign.close', function(event) { var fixedElement = document.getElementById('top'); //give ID for your fixed element fixedElement.style.top = 0; });