« Share to G+ », Le Bookmarklet Pour Partager Des Liens Sur Google+

Par 13 octobre 2011 Réseaux Sociaux

Au fur et à mesure que le temps passe, de nouvelles solutions apparaissent pour partager plus facilement des informations sur Google+. C’est le cas de « Share to G+ », un bookmarklet qui vous permet de diffuser un article directement sur Google Plus en cliquant sur une icône placée dans votre navigateur.

« Share to G+ » évite ainsi le copier-coller de l’URL d’un article dans Google+, en particulier pour les sites qui n’ont pas le bouton +1 de Google.

Lorsque vous activez l’icône « Share to G+ », une pop-up s’ouvre avec le titre et l’URL de l’article que vous souhaitez partager sur Google+. Vous pouvez ensuite ajouter un texte complémentaire, choisir le mode de visibilité (par défaut, publique) ainsi que la localisation.

Pour installer le bookmarklet « Share to G+ », il vous suffit de suivre le lien suivant : « Share to G+ ».

Pour plus de nouveautés sur Google Plus, merci de vous abonner à la newsletter du blog ou à son flux RSS . Et bien sûr, n’oubliez pas de me rejoindre sur Google Plus :)

Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez participer à sa diffusion en utilisant les boutons de partage situés ci-dessous :)

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

Un commentaire

  • Bonjour Isabelle,

    Voila une astuce très pratique. Les internautes étant habitués au partage d’un simple clic sur les réseaux, je suis étonné que Google n’ait pas simplifié la tâche. Ce n’est pas compliqué, mais comme vous le dites, c’est fastidieux. est-ce que cela ne serait pas une des causes du manque d’assiduité sur G+?
    Que pensez vous de la baisse de fréquentation ce réseau?