Le Guide Ultime pour Créer votre Calendrier Social Media

Par 12 février 2016Social Media
guide-calendrier-social-media

En 2015, 10% des marketeurs ont déclaré consacrer entre 16 et 20 heures par semaine au marketing sur les médias sociaux. De plus, 12% y investissaient entre 11 et 15 heures et 25% entre 6 et 10 heures. L’année dernière, les professionnels étaient de plus en plus nombreux à travailler au-delà de 11 heures par semaine pour ce canal, selon une étude Statista.

temps-professionnels-medias-sociaux

Une des activités inhérentes aux médias sociaux consiste à produire régulièrement du contenu sur les comptes sociaux de l’entreprise pour accroître les communautés, augmenter la notoriété, créer de l’engagement etc.

Il va sans dire que ce poste nécessite un investissement croissant au fur et à mesure que les stratégies deviennent plus exigeantes, le nombre de plateformes investies augmentent ou la quantité de comptes par réseau social se développe.

Qui d’entre nous ne s’est pas senti un jour débordé, pris dans une course perpétuelle contre le temps, et a été au final insatisfait de son organisation et/ou des résultats obtenus?

Vous n’êtes pas seuls ! L’optimisation de la stratégie éditoriale (et de la gestion du temps sur les médias sociaux) est même une demande récurrente chez les clients que j’accompagne. Aujourd’hui, j’ai souhaité aborder le calendrier éditorial, soit une composante de cette thématique, en développant les points suivants: comment créer un calendrier social media, pourquoi cet outil est-il indispensable, quelle est la méthodologie à employer, quels éléments inclure et quels outils pouvez-vous utiliser.

calendrier-social-media

#1. Pourquoi créer un calendrier social media

Un calendrier social media permet de fixer des objectifs pour chaque élément de votre ligne éditoriale, planifier la diffusion de vos informations, programmer vos campagnes annuelles et centraliser de manière synthétique en un seul endroit des données accessibles à l’ensemble des collaborateurs concernés.

Un calendrier social media présente les avantages suivants:

  • Diffuser du contenu de façon continue.
  • Communiquer sur chaque canal social.
  • Publier des informations qualitatives.
  • Anticiper les évènements récurrents et saisonniers.
  • Elaborer des campagnes en collaboration avec d’autres services de l’entreprise.
  • Mettre en place des opérations performantes.
  • Créer en amont des partenariats.

#2. Comment planifier un calendrier social media

Le calendrier social media vient matérialiser le plan en marketing en médias sociaux et la stratégie éditoriale, précédemment établis. J’aborderai donc de manière succincte ce qui a déjà été déterminé dans une phase antérieure.

1. Quel contenu publier?

Le challenge est ici d’identifier le contenu qui résonne auprès d’une audience.

Je travaille avec mes clients en associant deux approches complémentaires.
La première consiste à dresser les profils de personas soit les groupes de personnes qui composent la cible de l’entreprise, ayant des caractéristiques socio-démographiques et psychographiques communes. L’un des points isolés au cours de cette étape permet de déterminer quels sont les problèmes ou les attentes d’un persona et comment le produit ou le service peut apporter une réponse. De plus, il est aussi nécessaire de prendre en compte où se trouve le persona dans le processus d’achat. Ainsi, le contenu développé sera différent s’il est dans la phase de prise de conscience du besoin ou bien de la considération.

La deuxième approche a pour objectif d’identifier le contenu qui performe bien organiquement afin de compléter la liste de thématiques et sujets établie auparavant ainsi que d’isoler des bonnes pratiques relatives aux facteurs d’optimisation (ex: titre/description). L’étude doit porter sur le contenu du site web de l’entreprise (Google Analytics), le contenu diffusé sur les médias sociaux (solution de mesure des statistiques native ou externe) et le contenu tiers qui reçoit de l’attention sur le web social (Buzzsumo, Socialshare).

buzzsumo-content-marketing

2. Quel rythme de publication choisir?

La détermination du rythme de publication doit prendre en compte plusieurs facteurs internes (ex: le nombre de community managers ou le temps alloué aux médias sociaux par la personne en charge) et externes (ex: les habitudes de publication par plateforme).

Je vous propose d’adapter le schéma suivant en fonction de votre situation et votre expérience:

  • Facebook: une à trois publications par jour.
  • Twitter: au moins 5 tweets par jour.
  • Instagram: une publication par jour.
  • Pinterest: au moins 5 publications par jour.
  • Linkedin: une publication par jour dont un post par semaine pour les profils.
  • Google Plus: a minima lorsque vous publiez un nouveau billet sur votre blog.

Comment savoir quand vous publiez trop? Quand pour une portée égale à la moyenne observée pour vos publications, vos publications reçoivent moins d’engagement. Le nombre de désabonnement est aussi un critère à considérer.

3. Quand publier?

Comme pour le point précédent, il existe de nombreuses études sur ce sujet. S’il peut être intéressant d’en consulter les résultats, les observations obtenues ne doivent pas être appliquées à la lettre. En effet, il est rare que les échantillons analysés aient les mêmes caractéristiques que vos communautés. (Faut-il encore d’ailleurs que la taille des échantillons étudiés soit suffisante).

A la place, je préconise plutôt l’utilisation des connaissances de l’entreprise sur les habitudes de fréquentation de leur audience pour les plateformes investies et l’étude des statistiques internes des comptes sociaux.

4. Quel ratio pour le contenu?

Le ratio concerne la proportionnalité du contenu interne, des informations tierces et du contenu promotionnel.

Il existe plusieurs options. Aussi je vous invite à en tester quelques-unes et choisir celle qui donne les meilleurs résultats ou tout simplement celle qui vous paraît la plus appropriée.

  • 4 – 1 – 1: 4 publications pertinentes tierces + 1 retweet pertinent + 1 tweet auto-promotionnel
  • 5 – 3 – 2: 5 publications pertinentes tierces + 3 publications contenu interne mais non promotionnel  + 2 publications personnelles
  • La règle des tiers: 1/3 contenu promotionnel (branding, ventes, leads) + 1/3 curation + 1/3 interactions personnelles
  • 555+: 5 publications contenu interne + 5 publications tierces (curation/retweet) + 5 réponses
  • 30 – 60 – 10: 30% contenu interne + 60% curation + 10% contenu promotionnel.

#3. Quels éléments inclure dans votre calendrier social media

Idéalement, le calendrier social media comprend plusieurs éléments informatifs dont par exemple:

  • Le titre du billet ou le texte de la mise à jour
  • L’auteur du billet
  • La date de remise attendue et la date de publication du billet
  • L’objectif
  • La thématique
  • L’image
  • L’appel à l’action
  • Les canaux de distribution

#4. Quels outils pour créer un calendrier social media

Différents outils sont disponibles pour créer un calendrier social media.

Google Sheets

Google Sheets vous permet de créer des feuilles de calcul et de les modifier pour inclure les éléments d’un calendrier éditorial. Vous pouvez par exemple créer une feuille de calcul pour définir votre ligne éditoriale mensuelle ou bien utiliser plusieurs feuilles de calcul pour compléter votre calendrier social media (ex: idées de sujet).

Deux atouts sont à souligner: la possibilité du travail collaboratif via Google Drive et la disponibilité de nombreux templates: ex. Google (à personnaliser), Hubspot et Hootsuite.

Hubspot

calendrier-social-media-hubspot

Hootsuite

calendrier-social-media-hootsuite


L’agenda Google

Encore un outil Google efficace pour cette utilisation.
Je l’utilise pour créer un agenda par réseau social et j’attribue à chacun une couleur pour une assimilation visuelle active.
Chaque élément/évènement ajouté offre un espace suffisant pour indiquer de nombreuses données utiles (On n’est parfois à l’étroit sur Google Sheets).
Le travail collaboratif est aussi réalisable. De même l’import des agendas dans iCal.

google-agenda

Trello

Cet outil de gestion de projet en ligne vous autorise à créer un ou plusieurs tableaux, ajouter des cartes (vos publications), des étiquettes (vos réseaux sociaux) et obtenir une vue Calendrier via la fonctionnalité correspondante.

Là-aussi, les cartes disposent d’un espace suffisant pour des annotations y compris l’ajout de photos. Et vous pouvez travailler à plusieurs dessus.

trello-calendrier-social-media

trello-calendrier-social-media-2

Questions: Et vous, comment créez-vous votre calendrier social media? Quelle est votre méthodologie? Pour quelle périodicité (journalière, hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle)? Quel outil utilisez-vous?

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu est consultante senior indépendante en médias sociaux. Elle accompagne les professionnels dans le développement de leur stratégie sur les médias sociaux et anime des formations intra et inter-entreprises. Elle est régulièrement interviewée sur des problématiques social media : l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

11 commentaires

  • David Labouré dit :

    Personnellement, je fournis à mes clients un calendrier Google Sheets ou un agenda Google auquel j’ai pensé tout dernièrement.
    Après, je n’avais pas imaginé utiliser Trello mais c’est une très bonne idée, à tester.
    Pour le reste, tu l’indiques très bien, il n’y a pas une solution qui fonctionne pour tout le monde. Il faut continuellement s’adapter et tester… et c’est ça qui rend ce travail intéressant ;)
    Merci Isabelle!

  • Stéphanie dit :

    Mes clients sont sur facebook et linkedin et ma veille est sur twitter. Je fais maximum 10% de promo sur les RS. J’en fais plus par mail. Les RS sont surtout utiles pour créer du lien après du réseautage présentiel.

  • J’utilise Trello pour planifier le contenu. Je repartis les cartes par statuts (idées, en rédaction, programmé et publié), les libellés pour identifier le réseau social (et même supports internes). La vue calendrier offre un vrai plus et permet de voir rapidement un trou éventuel dans la planification. Les couleurs également pour identifier rapidement les différents canaux. Ensuite, Buffer est pour moi le meilleur outils pour programmer le contenu. J’ai essayé dans Excel ou spreadsheet mais pour gérer 5 réseaux sociaux et 3 autres canaux digitaux, la vue tableau ne me convenait pas.

  • Jice Lavocat dit :

    Bonjour Isabelle,
    Je n’en suis pas utilisateur, mais c’est une solution qui a l’air d’être très utile pour les possesseurs de sites sour WordPress, il s’agit de CoSchedule, un plugin (payant) qui permet de mieux gérer son calendrier éditorial DEPUIS wordpress, tout en planifiant ses posts sur les réseaux sociaux.

    • Bonjour, je n’ai pas testé les plugins WordPress car ils offrent peu de possibilités intéressantes pour la publication sur les réseaux sociaux en mode indépendant. CoSchedule se positionne dans le top de ses plugins :)

  • Jice Lavocat dit :

    Est-ce que tu pourrais partager un exemple de board Trello avec un calendrier éditorial pour voir un peu mieux à quoi ressemble le process ? J’ai l’impression qu’il dois être assez fastidieux via Trello, je me trompe ?

    • Je ne dispose pas de board démo à partager :) Pour ma part, je trouve la création des listes et de cartes intuitive. J’utilise la vue Mois du calendrier pour obtenir une vue d’ensemble et la vue Semaine pour un affichage complet des cartes par jour (un peu comme sur Google Agenda).

  • Celine Decamps dit :

    Merci pour ce billet informatif, parfait pour une debutante en marketing. J’avais déjà créé un premier tableau dans Google Sheets, avec 2 colonnes en plus, qui me semblent importantes: « mots-clés » (search words trending à insérer dans le contenu), et « hashtags »