Il existe différents outils qui vous aident à pratiquer la curation de contenus web. Ils vous permettent de démarrer rapidement et de gagner du temps au quotidien.

Nous devrions tous adapter nos outils à nos pratiques, c’est une façon d’être plus efficace et réactif. Voici les cinq services que j’utilise régulièrement. Vous pouvez les adopter vous-aussi ou vous inspirer de cette liste pour l’adapter à vos besoins.

5_outils_pratique_curation_contenus-1

Illustration © TdV [www.tranchesdevie.com]

Pourquoi des outils spécialisés pour la curation de contenus ?

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la curation de contenus, j’en suis très vite arrivé à cette évidence : sans outils spécialisés, point de salut. En effet cette pratique nécessite de gérer de nombreux liens, des centaines d’articles, des dizaines de mots-clés et publications, des automatismes de renvoi vers les réseaux sociaux, etc. Je n’avais pas dans ma boîte à outils de quoi satisfaire ces besoins aisément.

J’ai parcouru les différents sites spécialisés, lu des retours d’expérience et après quelques semaines de tests, j’ai dressé la liste des services qui me correspondaient. Avec le temps cette liste évolue, certains services comme Google Reader ont disparu, d’autres sont apparus. Voici les cinq outils principaux que j’utilise actuellement et que vous pouvez vous-aussi vous approprier.

1- Identifier les auteurs et influenceurs pertinents avec Traackr

outil_mesure_influence_traackr

 L’interface Traackr

Dans le premier article de cette série consacrée à la curation (voir Comment utiliser la curation de contenus dans votre stratégie digitale), je vous indiquais comment identifier les bons auteurs et influenceurs à partir de leurs interventions lors de salons ou sur des sites spécialisés. Pour ce qui est des recherches sur sites, vous devez utiliser des outils évolués, qui, à la différence des moteurs comme Google, vont vous permettre de paramétrer des requêtes évoluées basées sur des ensembles de mots-clés très précis.

J’utilise pour cela Traackr qui est un service d’analyse des réseaux d’influence. Traackr est disponible sur abonnement uniquement, il permet de comprendre qui interagit avec qui et sur quel sujet. Les retours que j’obtiens sont très intéressants pour affiner ma liste de contacts, d’autant plus que les listes de résultats Traackr sont mises à jour de façon dynamique au quotidien.

2- Constituer un référentiel de contenus avec Feedly

feedly_agregateur_RSSL’agrégateur de flux RSS Feedly

Depuis le retrait de Google Reader, j’utilise le service Feedly qui est un agrégateur de flux RSS évolué. Feedly est disponible gratuitement, une version Premium est arrivée récemment avec des fonctionnalités complémentaires. Contentez-vous de la version gratuite pour démarrer et profitez des fonctions d’agrégation et d’automatisation.

Saisissez l’adresse d’un site ou celle d’un flux RSS et Feedly va parcourir pour vous les différents articles disponibles. Chaque source peut être classée dans une arborescence de dossiers. Vous pouvez également utiliser des tags (mots-clés) pour caractériser chacune des publications. J’utilise ces tags pour automatiser la publication sur les réseaux sociaux (voir plus bas). Feedly propose un accès web ainsi qu’une application mobile compatible iOS, Android et Windows 8/Phone.

3- Publier le résultat de votre curation avec Scoop.It

scoopit_curation_contenus

Exemple d’une page de curation avec Scoop.It

Identifier des contenus intéressants, c’est bien. Les commenter et les publier pour que votre réseau en prenne connaissance, c’est mieux.

Parmi les services dédiés, j’ai une préférence pour Scoop.It. Scoop.It permet de créer différentes pages (‘topics’) relatives chacune à un des sujets qui vous intéresse. Le service est simple d’emploi, disponible gratuitement pour démarrer. Il propose un accès web de même qu’une application compatible iOS et Android. La communauté de curateurs de Scoop.It est importante et vous y trouverez de nombreux relais pour vos publications de même que des nouvelles sources d’informations.

4- Partager sur les réseaux sociaux avec IFTTT et Buffer

ifttt_vers_buffer_scoopit

 Le workflow de renvoi des entrées Scoop.It vers Buffer puis Twitter

Rien de tel que de partager le fruit de votre curation sur les réseaux sociaux pour en faire profiter le plus grand nombre. Ne saisissez pas un à un chacun des articles sur les différents réseaux que vous alimentez, ce serait bien trop long. Utilisez l’outil d’automatisation IFTTT.

IFTTT permet de configurer une fois pour toutes l’accès à vos réseaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, etc.), et d’envoyer ensuite automatiquement chaque nouvelle entrée listée dans votre page de curation vers ces mêmes réseaux. Afin de ne pas publier trop d’informations trop rapidement, je temporise les publications en couplant IFTTT au service Buffer. Ce dernier permet de réguler la publication de messages vers Twitter ou LinkedIn par exemple.

5- Produire vos propres contenus avec un blog WordPress

Pratiquer la curation peut vous servir à identifier les contenus à créer par vous-même (voir Les 5 atouts de la curation de contenus pour votre stratégie digitale) pour faire connaître votre savoir-faire. Je recommande d’alimenter un blog thématique.

J’utilise la plateforme WordPress pour publier mes articles, cette plateforme permet également de mettre en ligne automatiquement des compilations d’articles listés dans vos pages Scoop.It. Même si je ne recommande pas de procéder uniquement de la sorte – créez des contenus et pas uniquement des listes de liens – c’est une façon pratique et rapide de publier chaque semaine par exemple une revue de presse.

De nombreux outils existent désormais pour vous faciliter la pratique de la curation. Je vous engage à définir vos besoins et à tester les outils qui vous correspondent le mieux. Une fois cette mise en œuvre réalisée, vous pourrez pratiquer la curation au quotidien et en tirer profit.

QUESTION : quels sont les outils non cités ici et que vous recommandez également ?

A propos de Jean-Christophe Dichant

jcdichant_100x100Jean-Christophe Dichant est éditeur de sites web et responsable marketing dans le secteur du progiciel d’entreprise.

Après plusieurs années passées à faire la promotion d’offres de gestion de contenus, il s’est intéressé au marketing web et aux nouvelles stratégies digitales apparues avec l’émergence des réseaux sociaux.

Blogueur depuis 2005, il a eu l’occasion de mettre en œuvre différentes tactiques digitales pour faire la promotion des offres de son employeur comme de ses différentes publications.

Vous pourrez en savoir plus en consultant son blog www.lachaineweb.com et vous pouvez le contacter via Twitter @JCDichant.

22 COMMENTAIRES

    • Bonjour Thierry. Pour envoyer de Feedly à Scoop.It je n’ai pas d’automatisme, Scoop.It n’acceptant pas (encore ?) les flux entrants automatiques. C’est une fonction demandée par les utilisateurs d’ailleurs.
      Pour en avoir parlé avec Scoop.It, je pense qu’ils préfèrent éviter ce type de flux entrants car on perdrait la possibilité (je pense) d’ajouter un ‘insight’, un commentaire, et donc l’intérêt de la curation.
      J’ajoute à ma liste de questions néanmoins ;)

  1. Merci pour ce rappel, mais comment évite t’on le duplicate content en utilisant massivement Scoop IT par exemple dans son site WordPress ?
    Même en marquant un commentaire dans scoopit cette pratique n’est t’elle pas dangereuse pour le référencement ?

    • Sauf à avoir mal compris la question, je ne vois pas de problème de duplicate content. ScoopIt n’est pas une copie de contenu, c’est un pointeur uniquement.
      Si vous alimenter un blog avec des messages venant de Scoop.It alors ce sont des liens qui vont s’afficher et le contenu que vous avez vous-même ajouté, donc original.
      Suis preneur d’autres retours sur le sujet si quelqu’un a un avis différent …

      • @JCDichant Tu as raison, j’ai dit une betise, j’avais oublié le fonctionnement de Scoop.it, il y as longtemps que je ne m’en suis plus servis ! préferant écrire des articles originaux sur mes blogs, quand j’en écrit :-)

        • Justement, c’est la où la curation rencontre le blogueur :) Cela me permet d’identifier les contenus à écrire sur mon blog, une sorte de complément logique au final.

      • Bonjour,

        Justement à ce propos je cherche une astuce ou un plugin pour publier son actualités dans un domaine sur un blog wordpress ou le cms joomla

        Quelqu’un sait comment faire ?

        @+

        • Hervé, Scoop.It permet ce fonctionnement, il suffit de connecter ton blog WordPress à ton compte Scoop.It pour voir publiés automatiquement les articles scoopés. Le service IFTTT permet ceci aussi sans passer par Scoop.It.

          • Merci pour cette réponse rapide. Ok je viens de regarder, effectivement il y a un icone Wp pour partager :-) Rien besoin du côté WP ??

            Du coup j’imagine que ce n’est pas possible directement pour Joomla :-(, sauf peut-être avec une recette sur le service IFTTT (a vraiment creuser avec leurs recettes ;-)

            Bonne journée

            • J’avoue ne pas bien connaître les mécanismes propres à Joomla. Regarde du côté de l’intégration d’un flux RSS ? Feedly permet ça aussi de mémoire.

  2. Merci de la précision Marc. L’idée est de pouvoir alimenter un topic de façon semi-auto depuis Feedly, il faudrait pour cela que Scoop.It propose une API entrante. Je crois que ce n’est pas le cas, tout comme chez Google Plus d’ailleurs non ?

      • Merci de l’info Brygida, je pense néanmoins que ceci permet d’importer une liste de flux et non le contenu des articles, ce qui est l’objet de la question de Thierry. A moins que tu n’ais une astuce complémentaire ?

  3. Plein de fonctions intéressantes en effet. Je précise que je n’ai aucun lien avec Scoop.It que je cite uniquement parce que j’apprécie le service (ça va toujours mieux en le disant …) ;)

  4. Bonjour et merci pour votre article… ce sont des conseils utiles, par contre…

    Pourriez vous nous détailler le choix de Traackr ?

    Car le prix d’attaque est de 2700€ et 10.000€ pour 2 utilisateurs, des budgets de grands groupe… Ce sont des prix inabordable pour les TPE et les PME (c’est a dire 90% des entreprises).

    A l’essai de la solutions il m’a semblé que hootsuite et ses apps font la même chose pour un petit prix…

    Pourriez nous indiquer pourquoi ce choix et si il existe des solutions de substitutions abordables à tous ?

    merci pour votre aide,

    MN

    • J’ai fait le choix de Traackr car je l’utilise dans un cadre Grand Groupe et qu’il répond à mon besoin. Il est très performant car se base sur l’ensemble des publications d’un auteur, pas uniquement sur un réseau particulier.
      De plus Traackr permet d’établir des cartes précises de netwoorking, qui parle à qui et de quoi, une de mes préoccupations.
      Depuis la publication de cet article j’ai reçu une sollicitation de Augure, un service qui semble faire de la détection d’influence aussi mais je ne l’ai pas testé encore. Je n’ai donc pas d’avis.

      Pour ce qui est de Hootsuite, je ne connais aucune possibilité de faire de la détection d’influenceurs via l’outil mais si un complément existe je suis preneur ;)

Laissez un commentaire