Les 10 Tendances SEO dans le B2B à suivre en 2015

SEO B2B 2015

Être numéro 1 sur Google, tel est le rêve de tout possesseur de site. A moins que ce ne soit pour générer des prospects ?… Mais comment y arriver en 2015 quand on fait du B2B (Business to Business) ? Comment anticiper les mises à jour Google et assurer un bon référencement de nos pages web de manière pérenne ?

Réponse en 10 points !

SEO B2B 2015

1. Le contenu toujours roi

À chaque mise à jour Google, les référenceurs ayant usé en abondance d’annuaires et de contenus dupliqués frissonnent ! 2015 marque un véritable tournant pour le référenceur : le « marketing de contenu » s’est démocratisé et il y a beaucoup de concurrence. Il ne s’agit plus de créer du contenu « moyen », il faut apporter de la valeur et se différencier pour espérer atteindre la première page. C’est ce contenu unique qui attirera des liens naturellement. Et pour cela, il ne faut pas hésiter à pimenter son contenu de médias : images, vidéos, etc.

2. Les réseaux sociaux sont importants pour le SEO

Les réseaux sociaux sont à prendre en compte dans une stratégie de référencement. Il est beaucoup plus naturel lorsqu’on aime un article d’en parler sur Twitter ou Linkedin, plutôt que de faire un lien depuis un site. Cela s’apparente à du « netlinking naturel ».

Se rendre visible en tant qu’expert sur son marché avec l’animation des réseaux sociaux et la publication d’articles (actus / blog) est indispensable pour pérenniser ses efforts en référencement.

3. La sécurité comme critère de référencement

Non, il ne faut pas se précipiter sur le https ! En effet, migrer son site de http vers https reviens à changer de nom de domaine et si cela est mal géré, notre positionnement peut en souffrir. Si l’on vend un logiciel en ligne, propose des téléchargements, l’année 2015 devrait être l’année d’une migration vers le https. Si notre site est « une vitrine », cela n’est pas une priorité.

 4. Le mobile est notre ami

Depuis le 21 avril, la compatibilité mobile est officiellement un critère de référencement. Google envoyait déjà depuis plusieurs mois des messages d’alerte aux sites non compatibles via l’outil Google Webmaster Tools, c’est maintenant officiel ! Rendre son site responsive (compatible mobile) est vital et urgent en 2015.

5. La fin des mots clés, l’arrivée des questions / réponses !

La fin des mots clés ? Mais qu’ose-t-il dire ?! Imaginez un utilisateur mobile qui active la fonction dictaphone et demande « Ok Google, quel est le meilleur logiciel de SEO ? », plutôt que de taper dans Google « meilleur logiciel SEO ». La mise en place d’actualités et / ou d’un blog aide grandement à se positionner sur ce genre de requête simple et directe.

6. Faire parler de sa marque !

Google analyse maintenant la pertinence des liens pointant sur notre site. Longtemps, les webmasters demandaient des liens avec comme texte d’ancre « agence marketing pour éditeurs de logiciel » plutôt que « 2MSens ». Hors, c’est le deuxième qui est le plus naturel. Google sait maintenant faire la part des choses et il est fortement conseillé de ne pas sur-optimiser les liens pointant sur notre site. Ce qui importe, c’est la qualité du site qui pointe vers nous, et son domaine d’activité qui doit être similaire ou complémentaire au notre.

7. Mots clés ou sujets ?

Vous avez dis même domaine d’activité ? En effet, il n’est plus pertinent d’obtenir un lien de notre ami fleuriste lorsque nous vendons des voitures ! Des liens de domaines parlant du même sujet est plus puissant que des liens détachés de notre activité. Et c’est tant mieux ! Le référencement ne se fait pas sur un mot clé, mais sur des sujets, c’est à dire des ensembles de mots clés.

8. Un expert sinon rien

En 2015, il faut devenir le meilleur dans sa niche de marché ! Être proactif et créateur de contenus à forte valeur ajoutée paye : invitation à des salons et des conférences, publication d’article dans la presse spécialisée, sont autant d’opportunités d’amélioration de notre présence en ligne. C’est donc bien plus qu’une stratégie SEO, c’est une stratégie Business !

9. Le SEO c’est beau

Les contenus originaux, enrichis de visuels et de vidéos sont essentiels pour un bon référencement. Il faut montrer son produit, mais attention, pas des copies d’écran illisibles! Préférons de belles images, des effets parallax ou encore des icones animées (on ne parle pas de GIF, mais plutôt d’animations rendues possibles par html5).

10. Bonjour prospect !

Pourquoi faire du référencement ? Pour générer des prospects ! Et c’est ce qu’ont tendance à oublier beaucoup de professionnels du référencement qui vise la première place Google. Or, le référencement n’est qu’une brique d’une bonne stratégie webmarketing visant à générer des leads, et doit être couplée à une tactique de captation des leads par le contenu, l’ergonomie des pages, les réseaux sociaux et la mise en avant d’une offre produit différenciante…

Ce qui est passionnant avec le SEO, c’est que d’une année sur l’autre, les cartes sont redistribuées. Mais si l’on ne doit retenir qu’une chose c’est qu’il faut prioriser le client avant le SEO. Toute « astuce SEO » est périssable.

Question: Et vous, quelles sont vos priorités d’action en webmarketing pour 2015 ?

A propos de Benoît Collet

Benoît Collet est consultant marketing au sein de 2MSens, accélérateur de croissance pour les éditeurs de logiciels et développeurs d’applications. Il accompagne les éditeurs dans leur stratégie de développement en France et à l’international et déploie toute son énergie pour trouver de nouveaux leviers de croissance sur le web.

Il est également organisateur des événements Startup Weekend & FailCon Grenoble.

Retrouvez Benoît sur TwitterLinkedIn

Rédacteur invité

A propos de Rédacteur invité

Ce billet est écrit par un rédacteur invité. Vous pouvez consulter plus d'informations à son sujet à la fin de ce billet. Si vous souhaitez devenir rédacteur invité, merci de visiter la page correspondante : Devenez rédacteur.

5 commentaires

  • Personnellement, je ne pense plus que l’objectif soit d’être le premier résultat affiché suite à une recherche dans un moteur de recherche. Désormais, je pense que les organisations doivent occuper le maximum de résultats sur la première page de façon à accompagner l’internaute dans un processus de sensibilisation puis d’achat.

  • MarketingPGC dit :

    Les algorithmes évoluent tellement fréquemment. C’est à ce demander si ce que l’on met en place maintenant ne nous desservira pas dans quelques mois ! S’agissant des « belles images », comment savoir si elles répondent aux exigences du moteur de recherche ?
    Merci
    Amaury

    • Bonjour Amaury,
      il ne faut pas perdre de vue que l’objectif ultime de Google est de donner la bonne information à l’internaute (ou de faire de l’argent, mais ceci est un autre débat). Si l’on garde en tête de toujours optimiser pour aider l’internaute, et non aider les robots, on devrait survivre aux différentes mises à jour. Exemple : soumettre son lien dans un annuaire, ce qui n’apporte rien à l’internaute, et donc risque de nous porter préjudice.

      Pour les « belles images », il faut s’assurer de leur disponibilité à l’indexation des différents moteurs, mais également la bonne utilisation des balises alt, titres, etc. La subtilité du mot beau est plutôt à prendre dans ce sens : si les visuels sont attractifs, on capte l’attention, on apporte de la valeur. Un robot ne peut pas encore reconnaitre le beau ;)

  • Céline dit :

    Merci pour cet article. Il résume bien les points d’attention pour le SEO pour les prochaines années. Il est certain que les algorithmes évoluent régulièrement. Mais on est forcé de constater que les évolutions vont toujours dans le même sens : celui de la diminution du spam et de l’amélioration des résultats fournis à l’internaute. Si on garde en tête ce que Google veut faire, c’est-à-dire éliminer le spam et fournir aux gens ce qu’ils cherchent, on peut aisément voir quelles tactiques de référencement ne seront pas durables sur le long terme et les éviter. Et je vous rejoins aussi sur le dernier point car la conversion est au moins aussi importante que le positionnement du site en page 1 de Google. Je pense que l’un ne va pas sans l’autre.

  • Merci benoît pour cet article. Il est indéniable que le référencement a une très grande importance pour une marque. Mais si je dois parier sur la tendance des 10 prochaines années, je mets toutes mes billes sur la (e)réputation. C’est elle qui fait et défait les entreprises. Le meilleur marketing et SEO du monde ne peut sauver un produit médiocre.