Les nouveaux enjeux de la délivrabilité : comment mesurer votre délivrabilité ? [Episode 2]

Par 9 décembre 2013 E-marketing
email-marketing-mesurer-delivrabilite

On a trop tendance à penser qu’un email abouti est un email arrivé à destination. Il n’en est rien … Votre routeur vous a garanti entre 95% et 99% de taux d’aboutissement ? Pourtant cela ne signifie pas que vos clients reçoivent vos messages dans leur boîte aux lettres électronique… Démoniaque non ? Explication : pour que vos messages arrivent à bon port ils doivent franchir non pas une mais deux barrières.

email-marketing-mesurer-delivrabilite

Barrière N°1: Franchir la Douane

Lorsque votre email a « abouti », cela signifie uniquement que les serveurs de l’ISP correspondant (par exemple Hotmail) vous ont laissé passer. Et c’est la seule chose que peut vous garantir votre prestataire de routage.

Mais si votre message n’a pas été bloqué à ce stade, il n’a pas encore été déposé en boites aux lettres.

Barrière N°2: Arriver en boite mail

Car c’est là que les choses se compliquent vraiment. Une fois que votre message a « franchi la douane », les filtres anti-spam de l’ISP entrent en jeux. C’est eux qui vont décider du sort final de votre message électronique. Soit votre courriel sera déposé dans la boite email de votre client (Inbox) soit il sera redirigé vers la boite poubelle (Spambox, Junk Mail etc …) de ce dernier. Aucun routeur ne s’engagera à ce niveau. En d’autres termes, vous ne serez jamais assuré que vos clients recevront vos messages …

Inbox Monitoring

Savoir interpréter les réponses informatiques des serveurs de l’ISP est particulièrement utile. Car ils vont notamment vous permettre de savoir si votre courriel a franchi ou non la première étape. En revanche aucun ISP ne vous donnera plus d’informations.

Il vous sera donc impossible de savoir si votre message est déposé en Inbox ou en Spambox….

Il existe néanmoins des indicateurs qui vont vous aider à estimer la proportion de vos messages déposés dans la boite email des internautes. On appelle cette technologie le Inbox monitoring.

Il s’agit d’une procédure par laquelle un message est envoyé à un échantillon de comptes emails constitués des domaines de messagerie et des configurations les plus souvent rencontrés dans les bases d’abonnés newsletter (Orange.fr, Free.fr, Hotmail.fr, MSN, Gmail, compte Outlook, etc..) qui permet de calculer le taux de placement en boite email (IPR: Inbox Placement Rate).

L’IPR est obtenu en mesurant la proportion des boîtes email atteinte par une campagne à partir d’un échantillon test normalement représentatif des services, logiciels emails et fournisseurs d’accès utilisés par les internautes.

Taux d’ouverture

Mais ces indicateurs sont à prendre avec beaucoup de précautions.

Car ces boîtes emails test étant systématiquement relevées par le système, elles ont pour les ISP un comportement spécifique, actif et peuvent ne pas refléter l’ensemble du domaine considéré. En d’autres termes, ce n’est pas par ce que vos boites test Hotmail donnent un IPR de 100% que 100% de vos messages Hotmails arrivent en inbox CQFD…

Le seul véritable juge de paix en la matière me semble rester le taux d’ouverture

Car un bon taux d’ouverture, toutes proportions gardées, est selon moi le seul indicateur fiable de votre délivrabilité.

Il est donc indispensable de le mesurer en permanence et ISP par ISP.

Assurez-vous donc de disposer au minimum de cet indicateur et de pouvoir l’analyser facilement dans le temps, par ISP et par campagne (parfois un seul kit email peut paralyser votre délivrabilité …).

A propos de l’auteur : Edouard Ducray

edouard-ducrayPionnier de la publicité online sur Internet en France. Spécialiste du marketing digital à la performance et de l’emailing en particulier « Serial start’uper » depuis 1999 : COMCLICK régie publicitaire Internet à la performance en France, (Cession du groupe à Hi-Media). 2003:Locafilm.com site de location de DVD et VOD sur Internet. 2007 : Dreamlead interactive, agence marketing spécialisée dans les stratégies d’acquisition et de fidélisation à la performance. Vous pouvez contacter Edouard Ducray sur son site web Dreamlead Interactive, son blog www.educray.com ou Linkedin.

Rédacteur invité

A propos de Rédacteur invité

Ce billet est écrit par un rédacteur invité. Vous pouvez consulter plus d'informations à son sujet à la fin de ce billet. Si vous souhaitez devenir rédacteur invité, merci de visiter la page correspondante : Devenez rédacteur.

3 commentaires

  • Le Fab'Lab dit :

    Bonjour,
    Selon vous, quel serait un taux d’ouverture acceptable en prenant en compte les messageries qui n’affichent pas les images par défaut ?
    Fab

    • Edouard Ducray dit :

      Bonjour

      Je vais devoir botter en touche car le taux d’ouverture acceptable dépend de nombreux paramètres
      Chez-nous il est en moyenne de 15%
      Mais chez certain de mes clients il peut varier de 5% à 35% !
      ED

  • Florian dit :

    Bonjour, merci pour cet article intéressant.
    Cependant, pour le calcul de l’IPR, comment savoir quelles boîtes email sont atteintes par une campagne test ? Comment avoir cette donnée ?

document.addEventListener('om.Campaign.afterShow', function(event) { if (event.detail.Campaign.id == 'zjd3hxxogbfvmy2iz0rp') // your slug { var campaignID = 'om-'+ event.detail.Campaign.id; var campaignHeight = document.getElementById(campaignID).offsetHeight; var fixedElement = document.getElementById('top'); //give ID for your fixed element fixedElement.style.top = campaignHeight + 'px'; } }); document.addEventListener('om.Campaign.close', function(event) { var fixedElement = document.getElementById('top'); //give ID for your fixed element fixedElement.style.top = 0; });