¾ des Billets De Blogs Ne Reflètent Pas Les Communiqués D’Entreprises

Par 6 octobre 2010E-marketing
distorsion-communiques-entreprises-blogs

L’agence de communications et de relations presse Burson-Marsteller a réalisé en mai dernier une étude portant sur plus de 150 communiqués envoyés par des entreprises au Financial Times. Cette enquête a révélé une grande disparité entre le communiqué originel et les billets de blogs qui le couvrent.

La distorsion des messages la plus élevée revient à l’Amérique latine (82%) et aux Etats-Unis (72%) avec une moyenne mondiale de 69% de billets qui ne reflètent pas les messages d’entreprises. Selon le rapport, les blogueurs ont tendance à inclure des avis, des expériences personnelles, des spéculations, ainsi que des comparatifs avec d’autres produits ou des concurrents.

distorsion-communiques-entreprises-blogs

Ce phénomène n’est pas nouveau puisqu’il existait déjà avec les médias traditionnels. Cependant, l’écart observé y était moins grand: « seulement » moins de la moitié de ces médias ne relayaient pas correctement les messages d’entreprises.

distorsion-communiques-entreprises-medias-traditionnels

Les chances de distorsion de ces messages restent élevées en raison de plusieurs facteurs. D’une part, les blogs continuent à prendre de l’importance et à s’intégrer dans les autres médias en ligne. D’autre part, les réseaux sociaux connaissent une croissance rapide.

Pour lutter contre ce problème, les entreprises peuvent produire elles-mêmes le contenu qu’elles diffuseront sur les médias où elles sont déjà présentes.
La reproduction simple de communiqués de presse n’intéresse pas les blogueurs mais un contenu de marque pertinent peut générer des liens à travers Facebook, Twitter et le reste du web social.

Selon une autre étude, 73% des entreprises américaines ayant une stratégie sur les médias sociaux utilisent un contenu de marque qu’elles ont créé pour leurs campagnes. Ces contenus originaux sont considéré comme la partie la plus importante d’une compagne sur le web social.

Adaptation

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu dirige un cabinet de conseil spécialisé dans les audits, les stratégies et les formations en médias sociaux. Elle édite Emarketinglicious.fr depuis 2010 et est régulièrement interviewée à titre d'expert sur des problématiques social media: l'Express, 01Net, 20minutes etc. En 2012, Isabelle Mathieu a été élue dans le Top 10 des influenceurs européens par Salesforce et en 2013, mentionnée comme l'un des experts marketing européens par Hubspot.

5 commentaires

  • Flo_Shi-zen dit :

    Je trouve le point de départ de cette étude étrange: les blogs (de même que les médias d’ailleurs) ne sont pas là pour transmettre telle quelle la com des entreprises. Il est normal que blogueurs et journalistes s’approprient l’info et la traitent selon leur point de vue.

  • Isabelle dit :

    Ce qui me parait important c’est la notion de distorsion. Un journaliste n’est pas un blogueur et vice versa. Ils ne traitent pas l’information de la même manière. La charte éditoriale d’un blogueur est plus libre.
    Selon cette étude, les communiqués de presse sont has been aux yeux des blogueurs.
    Ok avec toi pour la liberté de la presse.
    D’un autre côté, une entreprise ne crée pas un communiqué pour que les articles à son sujet parlent des produits concurrents.

  • Flo_Shizen dit :

    C’est sur ;)

    Peut-être que finalement ce que cette étude dit c’est qu’il est temps pour les entreprises d’adapter leurs communiqués de presse à leurs destinataires? Qu’il ne faut pas s’adresser à la presse et aux blogueurs de la même façon. Et j’aurais tendance à dire que même si les blogueurs ne vont pas parler que du produit, ce qu’ils mettent en parallèle (autres produits, contexte, démarche inverse) donne aussi des informations très intéressante pour l’entreprise. Moins en terme de com (et encore, ça se discute) qu’en terme de feedback?

    • Isabelle dit :

      Non je pense que cet article conseille les entreprises qui souhaitent maîtriser entièrement leur communiqués de presse de les diffuser elle-mêmes sur les réseaux sociaux par exemple en proposant un contenu original. Plutôt que de passer par des prestataires externes ou des blogueurs s’ils sont intéressés.

  • Flo_Shizen dit :

    L’un n’empêche pas l’autre ;)

    Je pense en effet que les entreprises qui veulent être présentes sur le web doivent s’en donner les moyens et avoir un community manager qui saura faire passer l’information en fonction du « lieu », mais qui pourra aussi se mettre en contact avec des blogueurs, sachant que les 2 actions, si elles restent liées, n’ont pas les mêmes objectifs.