Réseaux Sociaux

Premiers Signes D’Essoufflement Pour Facebook Au Royaume-Uni?

taux-pénétration-facebook-2010

Bien que la croissance de Facebook continue en Europe, le leader des réseaux sociaux semble montrer des signes d’essoufflement au Royaume-Uni.

En effet, selon cette étude, Facebook a progressé de 8,9% en mai 2010 comptabilisant ainsi au 1er juin quelques 27,1 millions d’utilisateurs anglais. Facebook enregistrait alors au Royaume Uni sa plus forte progression en Europe.

Cependant, la tendance s’inversait à partir du mois de juin puisque Facebook ne comptabilisait plus que 26,5 millions d’utilisateurs au 1er juillet 2010. Le réseau social remontait légèrement de 1,8% au 1er août 2010 avec un total de 27 millions d’utilisateurs.

Comment expliquer cette baisse de fréquentation?

La saisonnalité pourrait être une explication possible. Mais si cette possibilité était vraiment envisageable, les autres pays européens auraient dû également montrer des indicateurs à la baisse.
Ce qui n’est pas le cas puisque la France enregistrait pour la même période une progression de 2,2% avec 19,3 millions d’utilisateurs.

taux-pénétration-facebook-2010

Robin Goad, directeur de recherche chez Experian Hitwise, explique que le nombre de pages vues sur Facebook a triplé au cours de ces 5 dernières années mais que la croissance de Facebook a ralenti depuis les 6 derniers mois.

Il semblerait également que le temps de consultation passé par un utilisateur anglais soit passé de 30 minutes en décembre 2009 à 27,36 minutes entre juin et juillet 2010.

Facebook reste toutefois un poids lourd au Royaume Uni. Plus d’un tiers des anglais ont un compte Facebook. Le Royaume-Uni représente le 2ème marché national avec le plus grand nombre d’abonnés après les USA. Ainsi en mai 2010, Facebook était le 2ème site le plus visité au Royaume-Uni juste après Google UK.

sites-les-plus-visites-UK-2010

Une autre explication possible voudrait que le marché anglais soit tout simplement arrivé à maturité.

Inside Facebook a calculé les chiffres suivants pour le mois de juin dernier:

– aux Etats-Unis, 44.1% de la population visitait Facebook
– au Royaume-Uni, le taux de pénétration était de 44.2%
– en France, 30% de la population y était active
– l’Allemagne comptait 10 millions d’utilisateurs Facebook

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont des taux de pénétration à peu près identiques. L’Allemagne est un pays qui offre un potentiel de croissance plus important que celui de la France par exemple.

Même si certains marchés semblent arriver à maturation, la bonne nouvelle pour Facebook est que le réseau social n’a pas vraiment de concurrent.

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle MATHIEU édite Emarketinglicious.fr depuis 2010.Son entreprise accompagne des professionnels dans le développement de leur stratégie social media depuis 2011.A titre d'experte, elle a été interviewée dans de nombreuses publications papier ou en ligne : EBG, l’Express, 01Net, 20minutes, L'Atelier BNP Paribas, Le Huffington Post.
Isabelle a été élue dans le top 10 des influenceurs en Europe par Salesforce et mentionnée en tant qu’expert européen sur les médias sociaux par Hubspot.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Email
WhatsApp