Comment Fonctionne l’Algorithme Facebook ?

algorithme-facebook

Envie de savoir comment fonctionne l’algorithme de Facebook ?

Vous avez raison. Après tout, il s’agit d’un élément fondamental qui détermine la distribution de vos publications sur Facebook.

Si aujourd’hui la mission de Facebook est de connecter les utilisateurs entre eux, l’objectif de l’algorithme Facebook est de proposer le contenu le plus intéressant pour maintenir / augmenter le taux de rétention des utilisateurs sur la plateforme.

Dans le présent article, vous apprendrez en quoi consiste l’algorithme de Facebook, quels sont les 4 critères principaux, ce que sont les interactions significatives ou encore les signaux passifs / actifs, et 3 bonnes pratiques recommandées par Facebook.

#1. Qu’est-ce que l’algorithme de Facebook ?

L’algorithme de Facebook est le système qui détermine la visibilité et établit l’ordre d’affichage des publications dans le fil d’actualité pour chaque utilisateur.

N’importe quel membre a donc un fil d’actualité uniquesont sélectionnées pour lui des publications partagées par des profils, des pages et des groupes.

Gardez à l’esprit un point important.

Si le fil d’actualité par défaut est trié par l’algorithme de Facebook, un utilisateur peut toutefois choisir de basculer sur une consultation du fil d’actualité selon les publications les plus récentes.

Par ailleurs, il est aussi en mesure de modifier les préférences de son fil d’actualité en le personnalisant en fonction de ses choix et non pas de ceux de l’algorithme.

#2. Comment fonctionne l’algorithme Facebook ?

Facebook modifie continuellement son algorithme pour l’adapter et l’améliorer.

Au cours des années, certaines mises à jour ont été plus importantes que d’autres.

Aujourd’hui, parmi les 100 000+ critères analysés, l’algorithme de Facebook porte une attention particulière aux 4 facteurs suivants : l’inventaire, les signaux, les prédictions et le score.

2.1. L’inventaire

L’inventaire représente le stock de contenu disponible qui peut être affiché pour un utilisateur sur son fil d’actualité Facebook.

Il comprend toutes les publications émises par les profils auxquels il est connecté, les pages suivies et les groupes auxquels il est abonné.

2.2. Les signaux

Les signaux concernent les informations relatives au contenu, telles que par exemple l’auteur de la publication, l’heure où elle a été publiée …

2.3. Les prédictions

Les prédictions considèrent la probabilité que l’utilisateur aime, commente ou partage la publication.

2.4. Le score

Le score représente une note attribuée à un contenu selon la possibilité que l’utilisateur y réponde positivement.

#3. Les signaux et les interactions significatives

L’algorithme étudie de nombreux signaux mais tous ces signaux ne se valent pas.

Souvenez-vous. En 2018, Mark Zukerberg, mettait l’emphase sur les interactions significatives dans une publication de son profil Facebook.

Cette terminologie prend tout son sens à présent.

Lors d’un webinar de 2018 destiné aux médias, Facebook précise les signaux pris en compte avant et après le changement d’algorithme annoncé.

Avant :

 

Après :

algorithme-facebook-interactions-significatives

Comme vous pouvez le deviner, les signaux en bleu ont un poids plus important.

Facebook donne quelques exemples d’interactions significatives :

  • Une personne commente ou aime la publication d’une autre personne (photo ou statut)
  • Une personne réagit sur la publication d’une page qu’un ami a partagée
  • Plusieurs personnes se répondent dans les commentaires suite à une vidéo ou un article qu’ils ont vu(e) dans le fil d’actualité
  • Une personne partage un lien dans Messenger pour commencer une conversation avec un groupe d’amis

Notez que les signaux peuvent être répartis en 2 catégories :

  • Les signaux passifs : le type de la publication, l’heure de publication, le temps de visionnage …
  • Les signaux actifs : les commentaires, les mentions J’aime, les partages

#4. Trois bonnes pratiques conseillées par Facebook

Facebook recommande 3 bonnes pratiques :

4.1. Promouvoir des interactions significatives

Le réseau social préconise l’utilisation des stories et des vidéos pour susciter des conversations entre les personnes et parmi les abonnés de la page.

Vous voulez que votre contenu incite les utilisateurs à donner leur avis, échanger entre eux ou partager votre publication.

4.2. Concentrez-vous sur votre audience

D’une part, il est souhaitable que votre contenu soit pertinent pour votre audience.

D’autre part, vos efforts doivent porter sur la construction d’une vraie communauté.

4.3. N’utilisez pas l’ « engagement bait »

Enfin, oubliez l’ « engagement bait ».

Cette technique consiste à augmenter artificiellement le taux d’engagement de vos publications en incitant les utilisateurs à utiliser les éléments de l’interface ou certaines fonctionnalités natives.

algorithme-facebook-engagement-bait

A Votre Tour Maintenant

Partagez vos réflexions, vos conseils ou vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Si vous ne me suivez pas encore sur Facebook et que vous souhaitez tout connaître de l’actualité de cette plateforme, vous pouvez me rejoindre ici.

Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu

Experte en médias sociaux depuis 2010, Isabelle MATHIEU accompagne des entreprises dans le développement de leur stratégie réseaux sociaux. Vous pouvez la suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube, Pinterest ou lire la rubrique A propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer4
Email