La portée organique moyenne d’une publication Facebook serait de 7,83%

portee-organique-type-publication-facebook

En décembre dernier, Facebook a annoncé un changement majeur pour les entreprises : la baisse de la portée organique des publications. En d’autres termes, moins d’utilisateurs voient les publications émises par votre page Facebook aujourd’hui.

Certaines études ont été effectuées pour évaluer la baisse de cette portée et aujourd’hui, je vais vous présenter celle d’EgderankChecker qui porte sur l’analyse des 28 jours précédents et suivants la date estimée du changement d’algorithme soit le 2 décembre 2013.

Les résultats montrent une portée organique moyenne de 10,15% avant cette date contre 7,83% après. Il y aurait donc bien une nette diminution de la portée.

baisse-portee-organique-publication-facebook

Il est aussi intéressant de regarder la baisse de la portée en fonction du type de mise à jour. Les statuts, les vidéos, les photos et les liens passent respectivement de 23,66% à 17,55%, 19,28% à 12,50%, 9,68% à 7,11% et 8,88% à 6,35%.
Dans un ordre décroissant de visibilité, il faudrait donc privilégier maintenant les statuts, les vidéos, les photos et enfin les liens. Cependant, chacun de ces types de statut entraîne un engagement différent. D’où ma recommandation de continuer à les varier.

portee-organique-type-publication-facebook

Enfin, s’agissant de l’engagement par fan, l‘étude indique une légère diminution de 0,32% à 0,28%. Le taux d’engagement pour les liens (clics + mentions J’aime, + commentaires + partages / portée organique) augmente légèrement de 3,2% à 3,4%.

Questions : Administrateurs, observez-vous une diminution de la portée de vos publications ? Si oui, quels sont les types de publications qui sont les plus touchés chez vous ? D’une manière générale, que pensez-vous des résultats de cette étude ?

Isabelle Mathieu

Isabelle Mathieu

Experte en médias sociaux depuis 2010, Isabelle MATHIEU accompagne des entreprises dans le développement de leur stratégie réseaux sociaux. Vous pouvez la suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube, Pinterest ou lire la rubrique A propos.

22 réponses

  1. Quel est l’intérêt de Facebook d’avoir modifié l’algoritme? Si finalement les publications sont moins vues…Forcer les marques à acheter de la pub?

    1. Facebook a indiqué qu’il y avait désormais trop de publications dans le fil d’actualité. Mais il y a tout simplement une volonté de monétisation pour ma part.

  2. Tout à fait !

    Me concernant le changement a été flagrant.
    Je suis convaincue par cette étude, elle ne fait que confirmer les faits.

    En général, mes publications ne touchent dorénavant que 10% de mes « fans » et suiveurs ….
    Facebook force à sortir le porte-monnaie pour plus de visibilité …..

    Une méthode qui leur fera du tort à la longue, je pense, ….

    1. Et même en voulant stimuler certaines publications surtout les photos, on reste confronté à la règle contraignante de 20% de texte au max qui est très difficile à respecter!

      1. Il est vrai que la vérification de cette règle par Facebook n’est pas efficace à 100% pour l’instant.

  3. Bonjour ! pour moi, les partages ont des reachs en chute direct et vertigineuse, tandis que les photos sont assez stables… mais la diminution globale s’est effectivement faite ressentir dès la mi décembre…. juste avant les fêtes :(

  4. ça colle avec la baisse de fréquentation sur la page facebook du webmagazine que j’anime, nos statuts font toujours de la vue par contre les liens des articles sont passés de 150/300 vues … à 30.

  5. En effet une chute vertigineuse de la portée ! Un reseau social qui expose notre actu à 7% de notre base fans ! Ca perd un peu de sens social… :)
    Certains posts touchent moins de monde que si j’organisais une soirée privée lol

  6. Je subis exactement la même chute pour un client qui a une page avec une audience de plus de 13000 fans et la portée organique de mes publications (3 photos/jour +liens vers le site) est passée de 800 -1000 personnes à 5-10 !!! Comment faire ? Mon client a aussi diminué son budget adwords de 50 %, ref sponso en baisse et ref nat qui suit la même tendance…Mes clients dans leur majorité n’ont pas forcément envie de passer par la case « caisse »…Alors ? Se tourner vers un autre RSN ? Merci pour vos retours et vos éclairages ^^

    1. Bonjour Cherry, malheureusement quelle que soit la technique e-marketing utilisée, la gratuité a ses limites.

  7. Bonjour Isabelle, cette analyse m’intéresse mais je me pose la question suivante : comment edgerankchecker a fait pour avoir ces références de portée moyenne en % et sur quoi s’est-il basé ? Une échantillon de x personnes avec l’ensemble de leur fil d’actualité ? ou une partie… ? a -t-il intégré des comptes perso et des comptes de marques ?

    1. Bonjour, je ne dispose pas d’autres informations que celles-ci : « We examined ~100,000 posts over 11/4 -12/30 from approximately 1,000 Pages. For any general metrics, we averaged each Page’s metrics and looked at the median of all the Pages when examining aggregate data. Any data looking at “per fan” data examined the metric divided by the number of fans for that Page on the the day of posting. »

  8. Normal, quand on voit le prix qu’il propose pour booster vos nombres de vues… Tout est devenu marketing ! Une société comme eux, cotée en bourse, se fiche pas mal du sens « social » du réseau. Si vous voulez être vus, sortez le porte-monnaie….

    1. Bonjour, il s’agit d’une solution intéressante par peut utilisée car elle est intrusive. Je pencherai plus pour : l’engagement + les annonces publicitaires, par exemple.

Les commentaires sont fermés.

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Email