Réseaux Sociaux

Nouvelle Version des Pages LinkedIn: le Bon, la Brute et le Truand

Par 20 décembre 2018 6 commentaires
pages linkedin version 2018

Annoncée en novembre dernier, la nouvelle version des Pages LinkedIn a été déployée récemment en France. Dans le même temps, les profils ont accédé à des fonctionnalités inédites. L’occasion pour nous de faire un point sur ce qui a changé et de voir comment les professionnels peuvent en tirer profit.

#1. Affichage des infos de l’en-tête (Page LinkedIn)

La photo de couverture et les informations sur la Page s’inscrivent désormais dans un bloc de même longueur. Rassurez-vous, les dimensions de la photo de couverture ne changent pas!

S’agissant des données textuelles de l’en-tête, le slogan fait son apparition. Il s’agit d’une courte description ou accroche, qui peut comporter jusqu’à 120 caractères au maximum.

Un bouton personnalisé tout neuf permet d’ajouter un appel à l’action renvoyant vers une ressource externe: site web, landing page, formulaire de contact … Quatre options sont disponibles: voir le site web, s’inscrire, en savoir plus, contactez-nous.

Enfin, la rubrique A Propos n’est plus visible par défaut.

Ce que j’en pense:

Le bandeau et les informations de l’en-tête sont ainsi mieux harmonisés et se rapprochent un peu plus de ce qui ce fait sur les plateformes concurrentes.

L’affichage du secteur et du slogan sont utiles afin de comprendre rapidement ce que fait l’entreprise. Mais certains regretteront probablement l’absence de la rubrique A propos pour donner une compréhension plus approfondie de l’entreprise dès l’arrivée sur la Page LinkedIn.

Un bouton d’appel à l’action, enfin ! Il était temps … D’autant plus, que certains réseaux sociaux proposent ce dispositif depuis longtemps.

A ce jour, LinkedIn manque toutefois d’une fonctionnalité importante: la messagerie privée, afin d’autoriser les conversations personnelles entre une entreprise et les membres de sa communauté.

#2. Système de navigation par onglet (Page LinkedIn)

L’en-tête était auparavant suivie de la rubrique A propos ainsi qu’éventuellement de plusieurs extensions payantes telles que « Voir les offres d’emploi » et « Vie d’entreprise » par exemple.

Toutes ces rubriques se retrouvent aujourd’hui regroupées dans un menu de la colonne de gauche sous la forme d’onglets, listés par ordre alphabétique: accueil, a propos, offres d’emploi, personnes.

Il est à noter la présence d’un nouvel onglet Personnes qui introduit les collaborateurs ayant lié leur profil LinkedIn à la Page LinkedIn de l’entreprise.

Ce que j’en pense:

Ce système de navigation facilite la découverte des informations en centralisant les données dans un seul endroit.

L’onglet Personnes est vraiment intéressant pour identifier une personne au sein d’une entreprise grâce à un moteur de recherche secondaire et l’utilisation de requêtes sur la fonction, un mot-clé ou la localisation.

Par exemple, pour savoir qui est la personne en charge des médias sociaux dans une entreprise précise, je n’ai plus qu’à ‘interroger le moteur de recherche de l’onglet Personnes avec l’expression « réseaux sociaux ».

#3. Suggestions de contenu (Page LinkedIn)

Les suggestions de contenu constituent une fonctionnalité dédiée à la découverte de sujets et d’informations populaires au cours des 15 derniers jours, auprès de l’audience de l’entreprise.

Les administrateurs sont ainsi en mesure de savoir quel contenu est le plus susceptible d’intéresser leur audience pour le partager sur leur Page LinkedIn, selon leurs souhaits.

Situé en haut de l’interface d’administration, ce module propose différents éléments afin de trouver du contenu pertinent:

  • Les sujets – ex: marketing et publicité
  • Ainsi que plusieurs filtres – l’audience (tous les membres, abonnés de la Page, employés), le secteur, le lieu, la fonction et le niveau hiérarchique

La taille de l’audience est mise à jour automatiquement après modification des filtres. Notez que 300 membres sont nécessaires pour obtenir des suggestions de contenu.

Enfin, les résultats sont présentés par pertinence, et non pas seulement selon le taux d’interaction affiché pour chaque élément listé, soit le nombre d’interactions uniques divisées par les impressions uniques de l’audience sélectionnée.

Ce que j’en pense:

L’idée est séduisante à première vue.

Ce module fait correctement son travail et facilite effectivement l’identification de contenu spécifique (ex: lié à un secteur d’activité), qui plus est, partagé par des professionnels plus ou moins proches de l’entreprise.

Les résultats sont pertinents aussi bien pour une requête avec une localisation de l’actualité en France ou aux Etats-Unis.

Cependant, ce dispositif n’est pas compatible aujourd’hui avec une veille en temps réel ou pour un contenu très récent parfois. Par exemple, il est possible de trouver ainsi des articles qui datent de 15 jours, ce qui constitue un critère rédhibitoire pour certains d’entre nous.

Dernier point: ce type de service peut avoir une utilité relative pour les entreprises qui privilégient d’abord la publication de leur propre contenu sur leur Page LinkedIn. L’intérêt de cette fonctionnalité dépendra donc aussi de la proportionnalité choisie entre le contenu de marque et le contenu tiers.

#4. Hashtags (Profil LinkedIn)

Un module Hashtags inédit apparaît à présent dans la colonne de gauche sur la page d’accueil et affiche des hashtags auxquels vous êtes automatiquement abonné par LinkedIn.

Lorsque vous cliquez sur un de ces hashtags, vous accédez à des publications (posts) balisées avec ce dernier, émises par n’importe quel utilisateur, y compris ceux avec lesquels vous n’avez pas de connexion directe.

Astuce: si vous souhaitez vous désabonner d’un hashtag, sélectionnez votre avatar dans l’application et actionnez Ne plus suivre pour chaque hashtag concerné de cette rubrique spécialisée.

Par ailleurs, sur la Page du flux de chaque hashtag, est située la rubrique « Tout le monde en parle », soit les articles et les conversations les plus populaires de la journée.

L’initiative semble intéressante pour découvrir un contenu plus récent, mais malheureusement, les résultats comportent seulement du contenu anglophone aujourd’hui.

Sachez que ces fonctionnalités étaient déjà présentes sur la version anglophone mais qu’elles n’avaient pas encore été déployées dans l’Hexagone.

Ce que j’en pense:

Qu’elle fut longue cette attente!

Utiliser des hashtags devient vraiment pertinent à présent. Ainsi, vous êtes habilité à chercher du contenu lié à un hashtag, à partir d’ un endroit dédié, en vous affranchissant du traditionnel clic sur un hashtag trouvé dans une publication.

De plus, les hashtags permettent maintenant de surfacer du contenu francophone, ce qui n’était pas le cas auparavant pour des hashtags anglais mais utilisés en français, comme #SocialMedia par exemple.

#5. Recherche de contenu (Profil LinkedIn)

Le moteur de recherche LinkedIn était utilisé jusqu’à ce jour pour effectuer des requêtes sur des personnes, des emplois, des entreprises, des écoles ou des groupes.

Maintenant, il autorise l’identification de contenu à partir de mots-clés ou hashtags.

Par conséquent, si vous interrogez le moteur de recherche pour la requête « réseaux sociaux », vous accédez à un ensemble de publications (posts) dont la description contient l’expression utilisée. Il en va de même pour le hashtag.

Les publications proviennent de tous les membres de LinkedIn: 1er, 2ème et 3ème niveau.

Par défaut, l’affichage s’effectue selon la pertinence mais vous pouvez modifier ce filtre pour lui préférer un flux chronologique.

Notez que cette fonctionnalité n’est pas disponible sur l’application mobile pour l’instant.

Ce que j’en pense:

Il s’agit d’une étape importante pour la découverte du contenu des marques sur LinkedIn et l’augmentation de la portée des publications (posts).

Les entreprises ont tout intérêt désormais à optimiser leurs publications selon des mots-clés ou expressions stratégiques pour accroître la distribution de leur contenu sur LinkedIn.

#6. Nouveautés annoncées et pas encore déployées

Parmi les prochains changements, nous attendons avec impatience la possibilité de gérer une Page LinkedIn directement depuis l’application mobile pour publier des publications et gérer des commentaires.

Actuellement, il est nécessaire d’utiliser une application tierce pour effectuer ces actions en situation de mobilité. LinkedIn, encore un petit effort!

Une autre évolution communiquée concerne la création de hashtags associés à la Page LinkedIn par l’entreprise. A première vue, je vois cette fonctionnalité comme un moyen de rattacher des hashtags brandés à une Page LinkedIn plutôt que des hashtags sectoriels ou généralistes.

Cette option devrait permettre de suivre les conversations qui ont lieu sur la plateforme au sujet de l’entreprise, d’engager avec les membres qui en parlent, d’inciter les utilisateurs à générer des conversations en utilisant ces hashtags et de partager sur la Page LinkedIn du contenu généré par les utilisateurs.

Situé à droite dans le centre d’administration de la Page LinkedIn, le module Communautés, permet à l’administrateur d’ajouter jusqu’à trois hashtags. Par défaut, #[nomdelentreprise] est ajouté en tant que premier hashtag associé. A suivre.

Dernier point: les Pages LinkedIn pourront prochainement aller au-delà de la publication de textes, photos, liens et vidéos natives en partageant des documents tels que des présentations PowerPoint, des fichiers Word ou des PDFs. L’outil de publication devrait s’enrichir d’une nouvelle icône dès que cette fonctionnalité sera disponible. Restez vigilant!

A votre tour

Que pensez-vous de la nouvelle version des Pages LinkedIn et des nouveautés pour les profils? Avez-vous repéré d’autres changements?

Isabelle Mathieu

A propos de Isabelle Mathieu

Isabelle MATHIEU édite Emarketinglicious.fr depuis 2010. Son entreprise accompagne des professionnels dans le développement de leur stratégie social media depuis 2011. A titre d'experte, elle a été interviewée dans de nombreuses publications papier ou en ligne : EBG, l’Express, 01Net, 20minutes, L'Atelier BNP Paribas, Le Huffington Post.
 Isabelle a été élue dans le top 10 des influenceurs en Europe par Salesforce et mentionnée en tant qu’expert européen sur les médias sociaux par Hubspot.

6 commentaires

  • Danjou dit :

    Très bon article ! On peut également constater que LinkedIn cherche à mettre un peu plus les groupes en avant (lien avec les Pages et rubrique à gauche en page d’accueil). C’est une démarche intéressante car de nombreux groupes sont très inactifs.

    • Merci pour ce premier commentaire :-)
      C’est exact. LinkedIn souhaite aussi mettre plus avant les Groupes. Ils ont d’ailleurs été améliorés l’année dernière pour créer de nouvelles expériences autour des conversations.

  • Sandra dit :

    Merci pour ces infos pertinentes sur Linkedin.
    On dirait que Linkedin se « facebookise  » ?
    Belle journée.

    • Bonjour Sandra, merci aussi pour ce premier commentaire.
      Je ne sais pas si c’est le mot exact qui convient mais les fonctionnalités des réseaux sociaux ont tendance à s’harmoniser :-) Belle journée également.

  • Pueblo dit :

    Même remarque de Sandra, je trouve que LinkedIn se « facebookise ». Mais ma remarque ne concerne pas tant l’apparence, les hashtags & co… C’est surtout que c’est devenu un réseau social ou tout le monde met tout et n’importe quoi. On retrouve les mêmes vidéos et photos que sur facebook, des choses qui n’ont rien à voir avec un réseau social « professionnel ». On essaie d’y avoir le plus de contacts possibles, on recoit des demandes de personnes que l’on n’a jamais croisées, etc…
    Au niveau des pages professionnelles aussi…

    J’ai de moins en moins d’intérêt « professionnel » réel (en tant que personne) à être sur LinkedIn, par contre je suis très intéressé par les articles comme le vôtre, je dois absolument me former. Je suis en train de m’occuper du référencement de mon entreprise et je me décide à créer une page professionnelle, je pense que c’est important n’est-ce pas?

Laissez une réponse

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Email
WhatsApp